In Spirou  's collection
Jess Long, annonce pour « La Mort jaune », 1980. by Arthur Piroton - Illustration
71 

Jess Long, annonce pour « La Mort jaune », 1980.

Illustration
1980
Ink
27 x 17 cm (10.63 x 6.69 in.)
Annonce remplaçant cette illlustration dans le Spirou n° 2212.
Spirou n° 2212.
Spirou n° 2213.
Reliure SPIROU n° 158.

Description

Arthur PIROTON : encre de chine pour l'annonce de l'épisode La Mort jaune. Illustration destinée à être publié dans le Journal de Spirou n° 2212 du 4 septembre 1980, et écartée au profit d'un montage de dessins d'une autre veine.

Inscriptions

Signée et datée en bas à droite.

Comment




C'est dans l'épisode La Mort jaune que pour la première fois Arthur PIROTON ose animer un personnage féminin séduisant, et assez entreprenant pour... embrasser sur la bouche Jess Long, sans même lui demander son avis. Le héros gardera la tête froide face aux avances de la jeune femme, certes sexy en diable, mais bien trop jeune pour qu'il puisse se laisser embarquer dans une quelconque aventure, avec ou sans lendemain.


Si dès leur apparition dans les années 1950 Jerry Spring et Lucky Luke sont destinés à rester deux cow-boys "solitaires" éternellement tenus à l'écart des tentations de la chair, Jess Long, créé après la fracture de 1968, reste tout aussi stoïque et chaste, fidèle à l'esprit boy-scout et obsessionnellement asexualisé qui anime les pages de Spirou. Le temps d'un épisode, publié du n° 2213 au n° 2223 de l'hebdomadaire fer-de-lance des Editions DUPUIS, le débardeur palpitant et rayé de la jeune et jolie Joyce Russel - fougueuse blonde romantique et déterminée - fera tout de même rêver et phantasmer les adolescents lecteurs du beau Journal de SPIROU.


L'agent du FBI n'y croit pas lui-même quand il prétend que le plus important c'est qu'il y a "plein de ranchs, là-bas", au Texas. Son regard en coin est assez suggestif pour que le lecteur saisisse qu'il se joue en filigrane "autre chose" derrière cette histoire de chevaux tenus en bride et de grands espaces sauvages et plus ou moins vierges qu'il faut bien un jour franchir : le galop équestre est une métaphore du désir sexuel et de la liberté naturelle qu'on ne peut réfréner. Rien ne bouge ici, hormis de longues mèches au vent : le corps est en éveil et en mouvement, qu'on le veuille ou non, et il appelle un autre corps, suivant les lois immuables de la Nature. La composition de l'illustration, avec ses lignes de force qui mêlent en une puissante diagonale la poitrine de la jeune femme et la pipe brûlante de l'homme mûr achèvent de susciter le désir de lire le prochain épisode, dans le Spirou de la semaine suivante. Pour le moment, Arthur PIROTON ne dévoile pas grand chose de son héroïne fraîche, souriante et audacieuse, l'essence de l'érotisme consistant à jouer entre le voilement de l'instant présent, et les promesses d'un dévoilement à venir. Ce n'est pas grand chose, mais c'est encore trop, et l'illustration sera censurée au profit d'un montage axé sur la violence de coups de feu et la brutalité d'un accident de voiture.


Une planche de cet épisode ici :
https://www.2dgalleries.com/art/jess-long-n-7-la-mort-jaune-planche-28-1980-81537


About Arthur Piroton

Born near Liège, Arthur Piroton wanted to become an artist since his early childhood. His parents insisted that he pursued a more "serious" career, so he became a furniture designer. On the side, he drew his first comic, 'Le Crime de Tolumont' for Le Cité in 1950. He got lessons in comics art from Hergé, and joined the Dupuis art studios in 1956. He started out doing illustration work for Risque-Tout, Bonnes Soirées and Télé-Moustique, as well as some stories in the series 'Belles Histoires de l'Oncle Paul', and mini-books for Spirou. The year 1962 marked the launch of Piroton's first series, 'Michel et Thierry', created in cooperation with writer Charles Jadoul. This series, about model aviation, consists of 11 long stories. Piroton teamed up with Paul Deliège in 1968, to create the sadistic little creatures 'Les Krostons' that came to life from the drawings of comic artist Max Ariane (Deliège and Piroton's joint signature for the series. Piroton then associated himself with Maurice Tillieux, with whom he created his most famous series, the detective 'Jess Long' in 1969. In 1979, Piroton created 'Les Casseurs de Bois' in cooperation with fellow artist Francis Carin and writer Mittéï. He was on the verge of starting a comical series about courtrooms with Raoul Cauvin ('Les Maîtres du Barreau'), when he passed away in 1996. Text (c) Lambiek

Thematics

  • #trip
  • #horse
  • #pinup

5 comments
To leave a comment on that piece, please log in
renardeau Aah les rayures!...moi aussi j'adore les rayures! :)
Oct 31, 2019, 10:48 PM
Barttallica Mooi stuk! Proficiat!
Oct 31, 2019, 8:52 PM
Barbare Très jolie
Oct 31, 2019, 8:21 PM
rubine belle acquisition
Oct 31, 2019, 6:17 PM
Pirate Très sympa !
Oct 31, 2019, 9:28 AM