In Difool  's collection
Exterminateur 17 by Enki Bilal, Jean-Pierre Dionnet - Comic Strip
710 

Exterminateur 17

Comic Strip
1976
Ink
Phylactère de la première case imprimé et collé.
43 x 32 cm (16.93 x 12.6 in.)
Les dimensions sont celles de la feuille
Première case
Case 2
Case 3
Case 4
Dernier strip
Couverture du roman de Ray Bradbury "Fahrenheit 451"

Description

Exterminateur 17, planche 6 de cet album publié en 1979 aux éditions Les Humanoïdes Associés. Prépubliée en novembre 1976 dans Métal Hurlant n°11. Créée par une poignée de transfuges du journal Pilote, cette revue allait marquer profondément toute une génération de lecteurs !

L'histoire a été développée par le même scénariste, dans la série "La Trilogie d'Ellis", sur dessins d'Igor Baranko.

Inscriptions

Signée en bas à droite

Comment

L'histoire
Dans ce futur où l'Humanité a colonisé l'espace lointain, le Consortium utilise des armées d'exterminateurs androïdes pour reprendre la main sur les mondes dissidents. Mais parfois, les planètes rebelles rentrent dans les rangs avant même qu'un seul coup de feu soit tiré. Alors, les forces d'intervention sont désactivées puis abandonnées sur le champ de bataille (c'est la scène représentée sur cette planche) où on les laisse pourrir. Lors d'une de ces interruptions, le « maître », qui créa jadis les androïdes, est pris d'un malaise en apprenant que les troupes envoyées sur Novack sont détruites par le Consortium. Parmi elles se trouvaient un 17, tout premier modèle opérationnel que le « maître » fabriqua à partir de ses propres cellules.

Déjà à l'époque, le thème de la révolte des machines est loin d'être novateur, et il est toujours exploité : on pense bien sûr à des films comme Terminator, ou Matrix. L'écrivain Isaac Asimov, le considérait comme le plus ancien de la science-fiction. Il pose l’éternelle question du créateur face à sa créature (cf. Frankenstein de Mary Shelley, ou l'histoire du Golem), mais du point de vue de la créature dans Exterminateur 17.

Exterminateur 17 parvient à présenter ce thème sous un angle au moins original, car l'androïde n'est pas vraiment un robot, son esprit est bien humain. Il s'agit précisément de celui du « maître » qui créa jadis les androïdes pour le Consortium.

Si l'artiste avait à l'époque déjà abordé à de nombreuses reprises la science-fiction spatiale dans ses récits courts, cet album atteint néanmoins une profondeur assez inédite dans son œuvre sous la direction de Jean-Pierre Dionnet. Il ajoute aux visions de Bilal un aspect littéraire et aux nets accents poétiques – à défaut d'une dimension véritablement philosophique – qui leur confère ainsi une puissance alors rarement aperçue jusque-là dans les planches du dessinateur.

L'inverse fonctionne aussi, et on se demande lequel des deux, de l'artiste ou du conteur, a le plus influencé l'autre. Cette collaboration reste encore à ce jour un grand classique de la science-fiction dans le domaine de la BD française.

Le commentaire du quatrième plat de couverture de l'édition parue en 1981, chez Les Humanoïdes Associés, fait dans le lyrisme :
« De la science-fiction théologique ! Imaginez… la résurgence d’une religion cathare dans le futur... Imaginez Howard Hughes devenu – enfin – immortel... Imaginez... mille ans après Spartacus, la révolte des androïdes... le poids des mots de Dionnet, le choc des images de Bilal ».

La planche
Elle décrit donc la déconnexion des androïdes, avec au premier plan l'exterminateur 17 dont on ne voit qu'une jambe dans les deux premières cases, puis son effondrement dans les deux cases suivantes. En 5ème case, il gît allongé, définitivement détruit selon le commentaire du personnage qui explique la scène. Et pourtant, il s'agit d'un des premiers modèles, directement conçu à partir des cellules du "Maître"...

Les volumes et reliefs sont modelés avec force traits et hachures. Le style graphique très organique de Bilal, semble très influencé par Moebius, avec une dimension space opera de l'univers du récit.

Dans Métal Hurlant, Moebius, un de ses fondateurs, avait déjà imaginé son mythique « Garage Hermétique de Jerry Cornélius » ! L'influence graphique de ce Maître sur le jeune Bilal débutant parait indéniable. La question peut se poser aussi pour le scénario, même si le dessinateur reste plus circonspect "[...] je ne sais pas trop si on peut parler de filiation avec « Le Garage hermétique »… En même temps, c’était quand même une période où on se regardait les uns les autres et, consciemment ou inconsciemment, il y avait des influences et des coups de boosters ! Il n’y a rien de plus excitant que d’être dans une telle émulation"… Citation issue de BDZoom, 5 février 2013 (cf. lien ci-dessous).

http://bdzoom.com/59576/interviews/bilal-a-metal/

Je pense que Enki Bilal avait son Exterminateur 17 en tête quand il réalisa en 1982 (6 ans plus tard) la couverture du roman de Ray Bradbury, Fahrenheit 451 (cf. image additionnelle).

Publication

  • Exterminateur 17
  • Les Humanoïdes Associés
  • 03/1979
  • Page 7

About Enki Bilal

Enki Bilal, the son of a Czech mother and a Bosnian father, spent the first nine years of his life in Belgrade, where the ghost of World War II still haunted everyday life. The Bilal family moved to Paris in 1961, where Enki Bilal was drawn to comics and cinema. He started at Pilote in 1972, making illustrations, covers and short stories. Three years later, Bilal met writer Pierre Christin, with whom he created several comics by combining comic strips with photos, including 'Légendes d'Aujourd'hui', 'La Croisière des Oubliés' and 'Partie de Chasse'. In 1980 he began his award-winning 'Nikopol-trilogy', including the books 'La Foire aux Immortels', 'La Femme Piège' and 'Froid Équateur'. Besides these comics activities, Enki Bilal started working in film, theater and opera. He created sets, costumes and posters for a theater play and worked on two feature films. Apart from these and other occupations, like photo retouching and glass painting, Bilal published 'Le Sommeil du Monstre', the first installment in his Hatzfeld tetralogy, in 1998. He published the last volume of this series about the the breakup of Yugoslavia from a future viewpoint, in 2007. Text (c) Lambiek

Thematics


35 comments
To leave a comment on that piece, please log in
SUPERNATURAL Du Bilal d avant.....
Jun 7, 2020, 10:03 AM
SUPERNATURAL Du Bilan d avant...de celui qui avait du jus. Elle est magnifique. Felicitation!
Jun 7, 2020, 10:02 AM
KarloKarlo What a great page! Bravo!
Feb 23, 2020, 1:06 PM
Bladerunner Wow, envy!
Jan 2, 2020, 5:40 PM
Ricochet Belle planche et toujours tes commentaires intéressants
Dec 22, 2019, 4:17 PM
Bobby75 Avec un peu de retard... je découvre ta dernière acquisition :) Magnifique !!!
Dec 18, 2019, 8:16 PM
oscarls1 Intéressante cette Bilal à l'inspiration Moebius... Un bel apport à ta collection !
Dec 17, 2019, 3:52 PM
Valerian Bravo Benoit ! Une très belle de plus !)
Dec 16, 2019, 12:37 PM
2DRay très belle page sur laquelle j'avais aussi un oeil. bien joué.
Dec 16, 2019, 10:48 AM
Latsamy Du Bilal des débuts, bravo Difool pour cette jkolie trouvaille.
Dec 16, 2019, 7:47 AM
submarine Les 10-15 premières années de BILAL: les meilleures. planche très représentative de cette période
Dec 15, 2019, 8:46 PM
fazo Du Bilal que j'aime.. superbe Difoul
Dec 15, 2019, 8:39 PM
valerian31 elle est superbe félicitations pour cette nouvelle perle !
Dec 15, 2019, 8:38 PM
Saskia44 Une superbe planche dans une incroyable collection ! Bravo
Dec 15, 2019, 8:22 PM
doudlagaffe J'aime beaucoup cette période Métal Hurlant bravo à toi
Dec 15, 2019, 8:08 PM
SupHermann Bien joué
Dec 15, 2019, 7:49 PM
jtsmillenium Un des rares auteurs de BD à figurer dans le Larousse ! Belle planche au demeurant.
Dec 15, 2019, 7:33 PM
Boris Bilal sous influence, mais une très belle influence!
Dec 15, 2019, 7:08 PM
Xupak 17..., L'Exterminateur 17 vous avez dit Quoi mon Cher Difool ? , Bilal for Ever .
Dec 15, 2019, 6:47 PM
charles20220 Bien joué mon cher collègue. Un choix pertinent comme toujours. Une nouvelle trouvaille incroyable. Mes félicitations
Dec 15, 2019, 5:16 PM
Fred17 Une planche emblématique de l'époque que j'affectionne également pour un très bon chiffre qui plus est ;-) !
Dec 15, 2019, 3:25 PM
renardeau Très sympa! une belle acquisition!
Dec 15, 2019, 1:37 PM
buldbul Bravo, elle est superbe !
Dec 15, 2019, 1:24 PM
EricE Magnifique !
Dec 15, 2019, 12:40 PM
Bioskop Bravo ! Voilà en effet une très belle Bilal "noir et blanc" même si ce n'est pas l'histoire la plus reconnue de cette période graphique de l'auteur. Il fallait aller la chercher celle-ci: elle est superbe aussi bien dans sa construction que sur le plan graphique pour cette histoire de SF.
Dec 15, 2019, 11:12 AM
ComicArtFan Un chef d'œuvre universellement connu et reconnu. Bravo pour cette belle acquisition qui fait rêver nombre de collectionneurs !
Dec 15, 2019, 10:58 AM
lianph07 Bilal's Moebius ....why not or indead....Au delà de ce parallèle incontournable et inévitable de style et de graphisme, cette planche dégage, et c'est le paradoxe dans un monde intergalactique chaotique, des accents de poésie, mais aussi de sérénité ambiante certaine. On aimerait y être.........Toute l'influence de JP. Dionnet transparait assurément dans cette retranscription graphique. Tout simplement superbe.......Et effectivement bravo pour le commentaire de présentation.
Dec 15, 2019, 10:40 AM
EricB C’est pour moi, avant toute référence à Moebius, du super Bilal. C’est bien le nom de Bilal qui saute aux yeux lorsque l’on contemple cette planche. Un très grand bravo pour cette nouvelle acquisition qui vient compléter ta collection de Bilal. Mais où t’arrêteras tu ?
Dec 15, 2019, 10:24 AM
BDmotion Une bien jolie planche que voilà ! et merci pour vos commentaires ;-)
Dec 15, 2019, 10:17 AM
MV9957 Magnifique planche. Bilal a toujours été meilleur avec un scénariste de talent comme Dionnet (ou Christin). Superbe commentaire, vraiment. Si je peux me permettre, j'aurais ajouté une référence à "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques" de Philip K. Dick, dont Dionnet était fana (mais qui ne l'était pas ?), qui deviendra à l'écran "Blade Runner".
Dec 15, 2019, 10:04 AM
salome3544 Une sacrée belle pièce
Dec 15, 2019, 9:27 AM
becoolman Du Bilal très Moebius c est la première chose qui m a interpellé !
Dec 15, 2019, 9:16 AM
Bdborabora Oui moi aussi , cela Fait Trop Moebius Pompé je Trouve sur Cette Planche en Particulier ...Mais Bon C'est une Belle Page quand même !! , et Je Dirais encore une Bilal de + pour Difool , Bravo 👍 !! .
Dec 15, 2019, 9:10 AM
Kiki06 Très belle planche aux qualités graphiques impressionnantes ! Bravo pour cette perle !! Et merci pour le commentaire à la hauteur de cette planche.
Dec 15, 2019, 9:05 AM
Carbonnieux J'aime bien cette période très Moebius !
Dec 15, 2019, 9:01 AM