Le Si... si... si... : Carbonnieux

July 18, 2021,  by  2DGalleries

 

Ce mois-ci c'est Carbonnieux qui répond aux questions du Si... si... si... !

 

 

1. Si je devais citer un élément déclencheur qui m'a poussé à acquérir mon premier original et donné envie de collectionner ?

 

L’envie de collectionner m’a pris en 1980 en découvrant la Librairie Chic Bull, Boulevard Lemonier à Bruxelles, quasi en même temps que le premier BDM (celui avec Gaston et son casque de spéléologue).

 

La découverte du fanzine « Schtroumpf les Cahiers de la BD » m’ouvrira les portes de la culture des grands auteurs classiques quand les bacs des marchands spécialisés forgeront ma connaissance du monde des vieilles éditions originales. La collection s’entendait alors pour moi exclusivement pour les albums, nouveaux et anciens dont les plus vieux découverts sur le grenier de ma grand-mère quelques années plus tôt. D’où mon habitude de profiter des congés scolaires pour prendre le train et « faire » périodiquement toutes les bonnes librairies bruxelloises dont celles de la mythique Chaussée de Wavre !

 

Dix ans ont passé et, en 1990, je me retrouve à Bruxelles pour mon premier emploi, Place Rouppe, à deux pas de Chic Bull…  Ce qui va m’amener à passer à nouveau systématiquement, mais cette fois à raison de deux fois par semaines, à la Chaussée de Wavre saluer Little Nemo (qui n’était pas encore aussi Big), à La Bande des six nez, et chez René de la librairie « Toujours plus loin ».


C’est là qu’un jeudi en fin de journée, en 1991, je tombe sur un dessin original que René venait juste de punaiser derrière son petit bureau. Dessin totalement inédit, format A4 à l’encre de Chine, et réalisé par Franquin vers 1952 pour le jeu Scola mettant en scène son Spirou jouant au professeur avec un groupe d’enfants dont le Petit Morris …. 

 

 

 

 

Illustration de Franquin créée pour le jeu Scola

 

 


Un rêve pour ce qui fut donc l’élément déclencheur ! Ou plutôt un véritable détonateur.

A l’époque, j’ai payé 900 € quand j’en gagnais alors à peine 1.000 à la fin du mois ! Une folie. René que j’avais à la bonne, vu mes passages hebdomadaires, me donna trois mois pour le payer. Sympa.

 

Une fois payé, je me suis présenté chez Petits Papiers pour le faire expertiser. Je n’avais alors aucune réelle idée de ce que pouvait valoir ce dessin dans un domaine où j’ignorais encore tout. Marc m’en proposa 1.500 €. J’étais rassuré mais je voulais le garder. Ce fut le tout premier d’une longue série d’achats de planches et dessins originaux à une époque où le « marché » était aux mains des seuls marchands, le monde des collectionneurs ne se trouvant alors pas encore interconnectés, le gsm n’étant même pas encore un objet du quotidien …


Et c’était parti pour n’acheter alors que des Classiques. Très vite j’y ai consacré la totalité de mes maigres moyens, vendant une bonne partie de mes vieux albums pour compléter le financement des pièces achetées.


Faute de faire des économies, cette passion m’amena à faire de très belles rencontres avec d’autres passionnés qui débutaient ou pas. Ce furent LSU, Bergamote, Big Nemo, Spirou, JAS, Stéphane et bien d’autres qui n’ont parfois jamais posté sur 2DG. Certains sont même devenus des amis. Tout cela a permis de créer des liens qui aujourd’hui encore permettent parfois d’accéder à l’une ou l’autre pièce enterrée depuis des lustres…


Après trente ans de collection d’originaux, je me suis remis à la collection de certains vieux albums. Particulièrement les plus difficiles à trouver dont les vieux Tintin en noirs et blancs. Dans les années 80, c’était quasi introuvable. Aujourd’hui c’est une chasse amusante qui permet d’accéder à un autre rêve de jeune collectionneur jamais complètement assouvi…

 

En quelque sorte, la boucle se trouve ainsi finalement bouclée.

 

 

 

2. Si je pouvais ajouter à ma collection une œuvre présentée  actuellement dans les galeries de 

2DG ?

 

Le problème des œuvres présentées sur 2DG, c’est qu’elles vont et viennent. Les raisons de ces mises en ligne divergent suivant les collectionneurs mais cela rend ce genre de choix d’autant plus éphémère !

Par contre, ce type d’ajout devrait suivre la logique d’enrichir ma collection avec autre chose qu’une énième planche de Blain (rire).

 

Ne voyant malheureusement pas LA planche de Franquin de mes rêves actuellement sur 2DG, j’inclinerais donc naturellement plutôt pour un dessin où le rêve imaginé par Moebius rejoindrait ma collection des quelques cristaux que j’affectionne tant chez lui. Je viserais donc ici la Capture d’un triangle d’or présentée dans la collection de Jfmal :

 

 

 

 

"Capture d'un triangle d'or" par Moebius, dans la collection de Jfmal

 

 

 

C’est une véritable pépite dans une collection qui en compte d’autres mais elle me plairait pour son niveau de détails autant que pour la mise en scène de ce personnage mythique pour tout qui aime l’univers de Moebius comme moi.

 

 

3. Si je ne devais conserver qu'une seule œuvre dans ma collection ?

 

C’est une question vraiment embarrassante.

Car quel collectionneur passionné de longue date peut imaginer qu’il arrive un jour où il ne devrait conserver qu’une seule œuvre dans toute sa collection qu’il construit depuis parfois plusieurs dizaines d’années ?

Quelles circonstances, quels événements l’amèneraient ainsi à devoir faire ce choix si cornélien ? Et pourtant c’est en soi un exercice particulièrement intéressant dans ce Si...si...si, celui du dépouillement total ! Ne rien garder sinon une seule pièce. 

C’est finalement assez stupide comme situation, car pourquoi une seule ? Pourquoi un tel détachement ? Imaginons alors la situation d’un incendie ou d’une fin de vie où il ne vous serait plus possible que d’accrocher un seul cadre au mur. 

 

J’hésite donc entre deux pièces. La première qui pourrait être la planche 145 du 120, rue de la Gare de Tardi ; celle où ils arrivent de nuit avec ce compte à rebours des n° d’immeubles :

 

 

 

 

Planche de "120, rue de la Gare" par Tardi

 

 

 

La seconde pourrait être la couverture de Chaland de Freddy Lombard pour le journal Eppo :

 

 

 

 

Couverture de Freddy Lombard par Yves Chaland

 

 

 

Deux pièces premium achetées à deux époques bien distinctes de ma vie de collectionneur. Toutefois, celle de la nostalgie des débuts prendrait sans doute le pas sur l’autre. Voilà pourquoi je pourrais sans doute retenir cette planche issue du 120 rue de la Gare. J’adore Tardi. J’en ai eu une bonne quinzaine, et celle-ci est de loin la meilleure que j’ai trouvée. Je m’arrête encore devant elle plusieurs fois par semaine pour l’admirer …. 

 

Nostalgie d’une époque puisque cela devait être en 1999 quand Petits Papiers étaient encore situés Boulevard Lemonier à Bruxelles. Ils avaient alors commencé à sortir du Tardi, en masse. Les vannes étaient ouvertes. Toutes les petites illustrations des albums de Céline étaient rangées en pagaille sur un coin de table. 125 balles (€) l’illustration ! Certains privilégiés dont je fus pouvaient proposer leur sélection quand Alain H. se rendait chez l’auteur.

 

J’avais alors choisi le diptyque des planches 145/146 de ce que je considère encore aujourd’hui comme étant le chef d’œuvre de Tardi. Alain rentre de Paris et je passe prendre livraison ; il ouvre mon enveloppe avec …. le duo. « Tu as encore bien choisi. J’aurais même pu les garder pour moi » (rires). Et là je dépense en une fois la totalité de mes économies du moment, 3.750 € !! J’étais à sec. Et aujourd’hui c’est le souvenir de cette époque si particulière que je garderais attachée à cette pièce majeure de ma collection.

 

Epoque sans internet où rien n’était facile mais où tout était possible quand on avait les bons contacts ; mais finalement n’est-ce pas encore pareil aujourd’hui ? Oui, sauf que sont les prix qui, eux, ont complètement changé depuis lors.

 

 


4. Si je pouvais acheter une œuvre que j'ai laissé filer par le passé ?

 

Sans hésiter une demi-seconde, ce serait la planche 1 de Chihuahua Pearl de JFM :

 

 

 

Planche 1 de Blueberry "Chihuahua Pearl" par Gir, dans la collection de Jfmal

 

 

 

Car le pire, c’est qu’elle me fut bien réellement proposée par son précédent propriétaire bruxellois. C’était vers 2005 à deux ou trois fois sa valeur marchande de cette époque-là.

 

Je n’avais tout simplement pas cette somme, là où Jean-François eu lui la bonne idée de faire de l’échange avec le vendeur. Mais il fut culotté d’accepter de surpayer ainsi à ce point. Sans doute une des premières fois où je fus confronté à ce genre de transaction où une pièce majeure changeait de main moyennant un prix déraisonnable. Le genre de transaction que je trouve aujourd’hui tout à fait normale surtout quand l’extrême qualité se fait toujours de plus en plus rare pour un grand auteur classique !

 

Pour un fan du Blueberry de Giraud, c’est juste une pièce parfaite de sa meilleure période. Celle qui permet sans difficulté de faire abstraction de toutes les autres planches de la série ! Mais je sais qu’elle est en de très bonnes mains, et je viens l’admirer régulièrement sur 2DG… Merci 2DG ☺

 

 

 

5. Si je pouvais avec un budget de 5 000 € acquérir une ou plusieurs œuvres parmi celles proposées en vente sur 2DG ?

 

 Je prendrais certainement l’illustration Bouncer hommage de Boucq à L’Or de personne de Jijé :

 

 

 

 

Cettre illustration est proposée à la vente par Bdtruc

 

 

 

Hommage très bien rendu et vu le prix demandé c’est un bel achat pour cette illustration qui fut initialement offerte au défunt musée Jijé. Ce qui me rappelle toute l’inconscience d’une époque où j’eu la faiblesse d’être un des trois fondateurs de cette ASBL …

 

 


6. Si j’étais un personnage de Bande Dessinée ?

 

Sir Melvin Woodworth, ce jeune épicurien, touriste ordinaire qui aime le calme et la volupté, les bons cigares, l’alcool délicat, la nature et ses beaux paysages, la musique…etc…sans oublier son amour pour l’écriture et les bons livres !

 

 

 

Case extraite de "A la recherche de Peter Pan" par Cosey
 

 


 

7. Si j'avais la possibilité de passer une journée avec un artiste disparu ?

 

Jean Giraud, le père de Blueberry.

 

 

 

Jean Giraud

 



8. Si je pouvais poser une question à cet auteur ?

 

Parlez-moi de vos westerns favoris et de leurs influences sur votre mise en scène de cette époque si particulière allant du Spectre à celui du Trésor des Confédérés. Corpus de cette oeuvre qui berça mes lectures de très jeune lecteur alors âgé de dix ans à peine. A chaque vacance d’été, j’allais les emprunter chez une dame voisine qui les avait rangés dans une vieille armoire de sa cave…

 



9. Si je ne devais posséder qu'un seul album dédicacé dans ma collection ?

 

La collection d’albums dédicacés génère trop souvent une réaction de dédain chez certains collectionneurs. Or j’estime personnellement qu’il s’agit là d’un sujet de collection des plus excitants dès lors que c’est bien la dédicace (avec toutes ses qualités intrinsèques : dessin, contenu du texte, sans oublié parfois l’identité de son heureux destinataire) présente dans un album idéalement en e.o. qui fait de celui-ci un objet de collection unique. Unique et non plus ce fétiche trop souvent chassé pour son seul état neuf. 

Et donc en ce qui me concerne, je n’hésite pas une seconde en désignant mon Amertume Apache dédicacé en décembre 2019 par Christophe Blain comme étant le seul à posséder dans ma collection. Quoi de mieux qu’une dédicace de ce niveau réalisée à mon intention par un de mes auteurs préférés ?

Je parle de celui qui présente Blueberry en face à face avec cette femme aux cheveux longs. Dédicace faite juste avant l’exposition parisienne chez Barbier et où me demandant ce qui me ferait plaisir, je désignai ce type de confrontation qui rend le héros d’autant plus fragile et vulnérable.

 

 

 

 

Dédicace de Christophe Blain dans "Amertume Apache"

 

 

 

10. Si je pouvais lire la suite d’une bd ?

 

La suite de Bob Fish que Chaland avait commencée et dont seul le synopsis a été publié post-mortem. 

Yves Chaland représente pour moi un tournant dans la collection. Je le découvre en même temps que les librairies spécialisées de Bruxelles (Chic Bull, Bédéscope, La bande des six nez, etc…), en janvier 1981 à la sortie de son Testament de Godefroid de Bouillon chez Magic Strip.

 

L’auteur dont j’ai sans doute le plus cherché à collectionner toute la production à une époque où, en l’absence d’internet, il n’était pas toujours aisé de savoir tout simplement ce qu’il avait graphiquement produit en dehors de ses quelques albums ! Je me souviens également encore de cette pile d’albums Bob Fish version tirage de luxe au dos rouge, alors vendu 20 € chez Chic Bull sur le Boulevard Lemonier à Bruxelles, budget oh combien indécent qui aurait nécessité de trop grands sacrifices pour me le payer … 

 

 

 

 

 

Bob Fish par Yves Chaland, couverture du tirage de luxe

 

 

 

 

 

Voici enfin la réponse de à une question imaginée par Falonex lors du précédent Si... si... si... :

 

Seriez-vous prêt à échanger l'ensemble de votre collection pour une seule et unique œuvre d'un auteur dont vous avez toujours rêvé ?

 

Étant donné le contenu de ma collection d'aujourd'hui, je n'imagine pas une seconde convertir cet ensemble contre une seule pièce. Fût-ce même contre une des rares couvertures de Tintin disponibles sur le marché. Pourtant Le Temple du soleil ou Le Secret de la Licorne ne seraient pas pour me déplaire !

Non, d'une part le seul plaisir d'une énorme pièce ne dépasserait jamais la somme des plaisirs générés par cet ensemble. Et d'autre part, dès que la valeur d'une de mes pièces dépasse les six chiffres, ça me stresse et j'ai plutôt tendance à m'en séparer. C'est peut-être con, mais dans ma vie, ma collection n'est pas ce qu'il y a de plus important contrairement à certains collectionneurs. 

 

 

 

Nous remercions Carbonnieux pour sa participation.

Rendez-vous en septembre pour la prochaine édition !

2DGalleries
14 comments
To leave a comment on this article, please log in
Gregduth Intéressant de connaître l’histoire d’un des meilleurs collectionneurs du site et bravo pour ta collection qui ressemble à un musée !
Jul 31, 2021, 11:00 AM
charles20220 Intéressant. Une interview qui dévoile l’histoire du célèbre Carbonnieux. Enrichissant, et très plaisant à vous lire. Assez rafraîchissant même. Que cela continue à rester un plaisir.
Jul 28, 2021, 10:40 AM
SupHermann Merci d’avoir partagé ton expérience et tes réflexions. Ce fut un bien agréable moment de lecture.
Jul 24, 2021, 7:06 AM
occultis A most welcome contribution to this series!
Jul 20, 2021, 4:15 PM
tavern Très intéressant ! Et merci de prendre le temps de faire des notices si complètes pour chacune de tes entrées. C'est souvent si passionnant qu'il y aurait peut-être matière à en faire une compilation sous forme d'un beau livre.
Jul 20, 2021, 1:49 PM
Difool Un collectionneur éminent qui se dévoile enfin dans ce si...si...si... Une collection hors normes !
Jul 19, 2021, 1:39 PM
lsu38 Et à la fin, il restera… la passion ;-) ainsi qu’une connaissance encyclopédique de la BD combinée avec un choix toujours très juste et judicieux de ´la ´ pièce ;-) On est tous un peu à la recherche de (Peter Pan) notre jeunesse à travers nos petits Mickey…
Jul 19, 2021, 10:41 AM
BDmotion A vous lire, j'aurais aimé commencer ma collection une bonne dizaine d'année plus tôt ;-) Merci à vous pour ce partage et ces souvenirs de Bruxelles :-)
Jul 18, 2021, 10:24 PM
Trystan sympa de lire cette interview !
Jul 18, 2021, 8:33 PM
michael07 Collection oh combien magnifique of course...Dommage ce caractère tranché et ces remarques mal venues avec ceux qui ne pensent pas/plus comme toi...Mais bon,il n y a que les imbeciles qui ne changent pas d idées..D ailleurs il me semble qu il y a qlqs temps tu ne tenais absolument pas à participer à ce "Si Si..."
Jul 18, 2021, 6:04 PM
jfmal Me voilà donc promu « collectionneur culotté ». Merci Vincent et bravo pour ce Si… si… si… passionnant et érudit. À se demander même comment on a pu tarder autant à te le proposer ;-)
Jul 18, 2021, 5:33 PM
Anthracite Un puit de culture bédéphile...le Carbo al dente comme on l'aime !
Jul 18, 2021, 12:52 PM
Kyeezee Témoignage d'un connoisseur, comme disent le anglo-saxons. Bravo! Une couve de Tintin, ça le fait quand même aussi....
Jul 18, 2021, 10:49 AM
philofanfan Bon...ben...c'est mal barré pour la faire sortir de ta collec' cette 120... Merci à toi Sir Melvin Woodworth pour ta passion intacte et ta faconde communicative, contagieuse.
Jul 18, 2021, 9:02 AM