Dans la collection de Vertommen
Tounga – Couverture. par Edouard Aidans - Couverture originale
1283 

Tounga – Couverture.

Couverture originale
1985
Techniques mixtes
Mine de plomb, aquarelle, gouache de couleur.
33 x 43.5 cm (12,99 x 17,13 in.)
Dimension de la planche et du dessin.
Détail.
Détail.
Détail.
Détail.
Détail.
Détail.
Détail.
Détail avec signature.
Dos de la couverture
Avec passe partout.
Avec encadrement.
Affiche de l’exposition ayant eu lieu à Bruxelles en 1975 et intitulée «Monstres préhistoriques et premiers hommes dans la bande dessinée» ayant été réalisée conjointement par Chéret et Aidans.
Couverture du journal Tintin N°20 du 15 mai 1984.

Inscriptions / Signatures

Signé, et daté 85 à la gouache rouge, en bas à droite.

Commentaire

Couverture de l’album numéro 14 « La dernière épreuve » de la série « Tounga ».


Mine de plomb, aquarelle, gouache de couleur.
Dimension (du dessin et de la planche) : 435 mm x 330 mm.
Feuille à dessin collé sur du carton fort.
Annotations manuscrites, d’Edouard Aidans, au dos du carton fort (voir visuel).
Signé, et daté 85 à la gouache rouge, en bas à droite (voir visuel)


L’épisode « La dernière épreuve », a été dessiné et scénarisé par Edouard Aidans en 1983.
L’histoire a été pré publiée, en 46 planches, dans les numéros 20 à 28 du journal Tintin de 1984 ou une couverture a été réalisée (voir visuel du numéro 20 du 15 mai 1984).
Cet épisode fut publié, pour la première fois, en album en septembre 1985 chez Lonbard.
Réédité 30 ans plus tard, dans le tome 5 de l’intégral aux Editions Joker, en novembre 2015.


Les deux principaux personnages de cette histoire apparaissent sur cette couverture.
A savoir :
- Tounga ;
- Ulcha.
Le tout dans un environnement sauvage qui témoigne des dangers et du décor de cette préhistoire terrifiante où l'homme devait être sans cesse en alerte contre les bêtes et les caprices de la nature.


La parution des aventures du plus valeureux des Ghmours, de son ami Nooun, le boiteux, de la belle Ohama et du tigre aux dents de sabre Aramh, a commencé dans le journal Tintin en 1961 avec « La Horde Maudite », en ayant fait une infidélité lors d’une pré publication dans « Super As » (en 1979 avec « Le faiseur de feu ») ou Édouard Aidans avait déjà pré-publié, juste avant, une histoire de « Tony Stark ».


Le monde de Tounga est un monde d’hommes, dans lequel la moitié de l’humanité est réduite à une seule femme (qui n’est d’autre qu’Ohama, sa compagne), dont la présence n’a pour seul but que de fournir le ressort dramatique, l’impulsion narrative à l’histoire.
Ohama en fuite, Ohama enlevée, Ohama perdue, Ohama hypnotisée sont autant de prétexte à montrer le courage, l’obstination ou la force de Tounga.
Une exception … dans cet épisode, représenté ici par cette couverture, qu’est « La dernière épreuve ».
Ohama n'est pas présente, mais le côté légèrement sexy est apporté par Ulcha qui est une guerrière redoutable à la tenue bien étudiée (mais légèrement dénudée en couverture … La couverture devant avoir un impact sur le lecteur et attirer directement son regard).
Ulcha apprendra à Tounga un élément décisif dans l'art de la chasse et la défense, avec le propulseur.
Cet outil sert à projeter une sagaie avec plus de force et surtout plus loin.
C'est un pas important dans l'évolution de l'homme préhistorique à l'époque néanderthalo-cro-magnon.


Bien que les créateurs de Rahan, Roger Lécureux (scénariste) comme André Chéret (dessinateur), n’en fassent jamais état, Henri Filippini estime qu’ils ont été inspirés par le héros d’Aidans pour créer le leur.
Selon lui, «le premier ancêtre moderne de Rahan fut sans nul doute Tounga de Edouard Aidans créé quelques années avant pour Tintin»*

Mais, cette inspiration vaut dans l’autre sens, puisqu’au contact de Rahan, «Tounga se met à vivre […] les dessins d’Aidans se mettent au diapason de ceux de Chéret. Nul doute qu’Aidans se soit inspiré de l’œuvre de Chéret d’autant plus que les deux hommes se connaissent»**

La proximité, sinon la parenté, des deux personnages est d’ailleurs revendiquée par les auteurs à l’occasion d’une exposition ayant eu lieu à Bruxelles, capitale de la BD, en 1975 et intitulée «Monstres préhistoriques et premiers hommes dans la bande dessinée».
L’affiche (voir visuel), qui montre les deux héros s’opposer avec vaillance à la charge d’un mammouth, et la couverture du catalogue publié à cette occasion sont réalisées conjointement par Chéret et Aidans.


* H. Filippini, “Rahan, c’est André Chéret”, Les cahiers de la bande dessinée, 3ème trimestre 1980, n°46, p. 17.
** Ibid.

Publications

  • La dernière épreuve
  • Lombard
  • 09/1985
  • Couverture
  • Intégrale 5
  • Joker Editions
  • 10/2005
  • Page intérieure

A propos de Edouard Aidans

Édouard Aidans publie sa première œuvre à l’âge de 16 ans pour l'hebdomadaire Spirou. Il dessine ensuite de nombreuses histoires complètes dans Line et dans le Journal de Tintin. À l'aise aussi bien dans le graphisme réaliste classique que le dessin d'humour (avec par exemple Bob Binn), il s'est surtout illustré dans les BD d'aventures, notamment historiques, voire préhistoriques. À partir de 1960, Édouard Aidans devient un des plus fidèles collaborateurs du Journal de Tintin pour lequel il crée plusieurs séries : Bob Binn (1960) ; Tounga (1961) ; Marc Franval et Les Franval (1963) ; Les Panthères (1979). Édouard Aidans dessine, sur scénario de Jean Van Hamme la série Tony Stark (pour quatre des six tomes1), dans Super As. En 1986, il réalise avec Jean Dufaux la saga historique La Toile et la Dague chez Dargaud. Il reprend en janvier 1992 les aventures de Bernard Prince, sur scénario de Greg, d'abord chez Blanco puis au Lombard. En juin 2006, la Chambre belge des experts en BD décerne le Prix géant de la BD à Édouard Aidans pour l'ensemble de son œuvre.

Thématiques

  • #axe
  • #earrings
  • #woods
  • #knives
  • #birds

5 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
SupHermann Encore une oeuvre intéressante. Merci du partage
3 mai 2016 20:46
blizzardtonight great cover!!!!
2 mai 2016 06:16
Casten Ah oui… Très belle couverture, chapeau!
1 mai 2016 23:00
JCS superbe couverture !
1 mai 2016 21:05
Harrison5 Merci pour ce commentaire interessant. Ah Tounga, une tres bonne serie que j'ai decouvert grace aux integrales. Tres belle couverture.
1 mai 2016 20:27