In SupHermann  's collection
Orchidea p1 by Cosey - Comic Strip
1248 

Orchidea p1

Comic Strip
circa 1989
Ink
Plume et pinceau
46 x 35 cm (18.11 x 13.78 in.)
Format Couronne écriture
Share
Catalogue exposition Angoulème
Page de l’album

Description

Orchidea
Planche 1
Editions Dupuis novembre 1990, collection Aire Libre
3 rééditions (1999, 2003, 2011)
Intégrale T1, Même poursuivi, le papillon jamais ne semble pressé de Bernard Cosendai, Éditions Barbier 09/2020

- Planche sélectionnée pour l’exposition « Cosey, une quête de l’épure » au Festival International de la bande dessinée d’Angoulême en 2018
- Planche reproduite dans le catalogue : « Cosey, une quête de l’épure » 9e Art+, éditions janvier 2018 (p32)
- Page couleur servant à présenter l’album dans Bédéthèque
https://www.bedetheque.com/serie-303-BD-Orchidea.html

Inscriptions

Signée par l’artiste

Comment

Quand je pense à Cosey, j’imagine voyages, pérégrinations et tranches de vie ayant pour cadre le Tibet, la Suisse et les Etats Unis.

Du coup ce splash introductif sur la cité des anges a de suite attisé ma curiosité.

Le catalogue de l’exposition à Angoulême décrit d’ailleurs assez bien son intérêt : “verticalité, rythmique décorative liée à la répétition des ouvertures sur les facades, profusion des enseignes. Pour eloignée qu’elle soit du paysage de montagne, la ville américaine a cependant de nombreux atouts pour séduire l’artiste”

L’auteur plante son histoire à l’intersection de Est 5th Street et Los Angeles Street. On y observe un panoramique serré typique de Downtown L.A. avec trois hotels début XXe encadrant l’espace ;

Rosslyn Hotel au milieu https://en.m.wikipedia.org/wiki/Hotel_Rosslyn_Annex
A gauche Baltimore Hotel https://esotouric.com/2018/08/24/baltimorehotel/
Et à droite premier plan Hotel King Edward
https://www.latimes.com/local/lanow/la-me-ln-king-edward-hotel-purchase-20180430-story.html

Dans ce one shot sous forme de road movie familial, une fratrie pas toute jeune se reforme, et se retrouve, en reprenant la route direction l’Arizona sur les traces du père. Ce scientifique un peu atypique vient en effet de partir de sa maison de retraite alors qu’il semblait travailler sur une histoire d'étoiles et de vie dans l'univers au nom de code curieux ; Orchidéa.

Le grand prix de la ville d’Angoulême 2017

Publications

  • Orchidea
  • Dupuis
  • 11/1990
  • Page 1
  • Une quête de l'épure
  • 9E Art+ Éditions
  • 01/2018
  • Page 32
  • Même poursuivi, le papillon...
  • Éditions Barbier
  • 09/2020
  • Interior page

Thematics


18 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Cosey

Cosey is one of the most important Swiss comics artists of all time. He was part of a new generation of European comics artists who emerged in the 1960s and 1970s, making stories for more mature audiences rather than just children. He broke new ground with his philosophical travel stories, many of them one-shot albums, but he also created a full-blown series named 'Jonathan' (1975). Cosey's characters are always on the search, both literally as well as mentally. His comics depict picturesque landscapes set in Europe, Asia or America, but are first and foremost intelligent character studies where the protagonists undertake a spiritual journey to find their inner self. Cosey always makes his stories a multi-media experience. In each album he suggests novels, films and musical records which fit the mood of that particular story. It's up to the reader to check them out before or after reading his work. Or - in the case of his recommended songs - play them as background music.