Dans la collection de heroines2d
Les deux Cœurs de l'Egypte – Tome#1 – La barque des milliers d'années par Eugenio Sicomoro, Makyo - Planche originale
1096 

Les deux Cœurs de l'Egypte – Tome#1 – La barque des milliers d'années

Planche originale
2017
Techniques mixtes
42 x 30 cm (16.54 x 11.81 in.)
Partager
Case 1 : Zoom
Cases 2,3 & 4 : Zoom
Case 5 : Zoom
Cases 6 & 7 : Zoom
Case 8 : Zoom

Description

Planche 20

Inscriptions / Signatures

Signée en bas à droite au crayon : SICOMORO

Commentaire

XVIIIe dynastie, -1358. Tiy, reine d'Egypte, est la femme du pharaon Amenhotep (Aménophis en Grec) III et est enceinte du petit Néferkheperourê, futur Amenhotep IV qui règnera par la suite sous le nom d'Akhenaton. La sœur de la Reine Tiy, Iséri, est éprise du prêtre Anoukis, mais toute relation leur est interdite, et est l'objet du désir, à son grand dégoût, du vindicatif général Manes prêt à écarter de manière expéditive tout autre prétendant.

La reine Tiy a convoqué sa sœur Iséris au palais royal de Thèbes pour lui rappeler son rang et la dissuader de toute relation avec l'élu se son cœur, le prêtre Anoukis, dont elle suit les cours, mais pas seulement pour leur contenu.

Bonne reconstitution et ambiance envoutante de l'Egypte antique dans une de ses périodes les plus fastes. La case centrale crée une atmosphère majestueuse. L'absence des phylactères permet de mieux apprécier les décors, en particulier les hiéroglyphes, qui sont souvent cachés par du texte dans l'album. Les expressions et attitudes des personnages permettraient presque de deviner les dialogues. Planches crayonnées avec certains traits encrés.

Publication

  • La barque des milliers d'années
  • Delcourt
  • 04/2018
  • Page 22

Thématiques


2 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter

A propos de Eugenio Sicomoro

Eugenio Sicomoro est le pseudonyme de Bruno Brunetti, dessinateur italien de bande dessinée né à Rome. Il fait ses débuts en tant que dessinateur chez l’éditeur italien Eura Editoriale (it) à la fin des années 1970, réalisant des histoires de western pour l’hebdomadaire Lanciostory. Fin 1978, il crée à Rome l’« École d’avant-garde de la bande dessinée », première du genre dans ce pays, destinée à former les jeunes dessinateurs à ce média. En 1985, sur des textes de Claude Moliterni, il crée dans le magazine Pilote le personnage de Marc Jourdan, inspiré du Rouletabille de Gaston Leroux2. Ses premières histoires de western sont rééditées en 1989 dans l’album Rio Grande chez Dargaud. Après un one shot consacré au SIDA écrit par Moliterni, il se lance avec Pierre Makyo au scénario dans la série Lumière froide (Glénat, 2001-2005). Parallèlement, Sicomoro a illustré des couvertures et des histoires courtes, tout en continuant à travailler pour le public italien. Il a ainsi dessiné quelques numéros de Magico Vento (it) aux éditions Bonelli.