In Ludovic  's collection
Edmond-François Calvo, Marijac, Coquin le gentil cocker - Coquin, le petit cocker - Comic Strip
875 

Coquin le gentil cocker - Coquin, le petit cocker

Comic Strip
1954
Ink
22 x 29 cm (8.66 x 11.42 in.)
Share
La semaine de Suzette #20 - 15 avril 1954
La semaine de Suzette #20 - 15 avril 1954 - Page 324
Bout d'Chou #10
Publication Bout d’Chou

Description

Coquin le gentil cocker - Coquin, le petit cocker
Planche 04 constituée de deux strips de deux cases et deux cases indépendantes
Première publication dans La semaine de Suzette #20 - 15 avril 1954
Planche remontée par Marijac pour la parution dans Bout d'Chou #10 - Octobre 1967
Détail des parutions de Coquin en commentaire
Encre de Chine, crayon bleu, gouache blanche et collages

Comment

A propos des diverses parutions de Coquin

1948-1949 : Première apparition du nom Coquin dans une bande animalière de Calvo pour Baby-journal
1950 : Création de Coquin sous la forme d'un strip quotidien non publié. Un dessin préparant cette version crédite Guylaisne (assistante de Marijac) au scénario. Crédit que reprendra Marijac lors de ses rééditions altérées.
1952 : La semaine de Suzette - 31/01 au 24/07 : Coquin le petit cocker #1 - Remake de l'histoire du chien Coquin parue dans Baby-journal.
1953 : La semaine de Suzette - 04/12/52 au 28/5/53 : Coquin le petit cocker #2
1954 : La semaine de Suzette - 04/03 au 26/08 : Coquin le petit cocker #3
1955 : Pierrot - N°71 à 99 : Coquin le petit chien de braconnier – Remontage de la première histoire redessinée par Calvo
1956 : Fripounet et Marisette - N°14 du 01/04 au N°29 du 15/07 : Coquin le petit cocker
1967-1968 : Bout d’ChouCoquin le gentil cocker – Nouvelles histoires créées à partir des précédentes publications – Planches remontées par Marijac

Recherches basées sur le travail de David Amram - Forum Calvo ou le talent protéiforme

A propos du remontage de Marijac

Si Marijac montre un certain talent pour l'aspect graphique, le remontage gardant une vraie cohérence séquentielle dans le choix des vignettes, il en va tout autrement de l'aspect narratif... Si l'on compare le texte du premier strip sous la plume de Calvo,

"Allez au rocher des chiens, vous y trouverez de quoi régner en maitre."
Une carte fort bien dessinée indiquait la situation du rocher perdu au milieu des flots.
"Tu vois, dis-je à Pataulait, on m’attend, je serai le souverain de cette île qui porte le nom de mes frères."

au famélique phylactère de Marijac reprenant deux des trois cases d'origine,

Ça c’est le plan d’une île au trésor.

on a peine à ne pas y voir une impardonnable barbarie. Envolée la poésie d'une aventure dont Fred n'aurait pas renié la parenté, disparu le lyrisme du créateur... Calvo était un artiste, Marijac devait vendre... Grâce à ses remontages, il produisait de nouvelles histoires, sans devoir attendre de nouvelles pages, ou même les payer... Les dessinateurs eux-mêmes, s'ils étaient encore vivants, ne s'en offusquaient que rarement, puisqu'on les éditait. Tout le monde y trouvait son compte, y compris le jeune lecteur de Bout d'Chou qui, à la fin des années 60, aurait sans doute trouvé bien désuète l'écriture de Calvo, qui plus est sous sa forme séquentielle légendée.

Thematics


8 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Edmond-François Calvo

Edmond François Calvo, known as Calvo, was a French comic strip artist and author. His most famous album is La bête est morte! and his best-known series is Moustache et Trottinette. His round, dynamic style was influenced by Walt Disney. As well as being an outstanding draughtsman, Calvo is also recognised in the world of comics as the master of the young Albert Uderzo.