In Chricyr 's collection
Canal Choc - Tome 1 by Hugues Labiano, Philippe Chapelle, Philippe Aymond, Jean-Claude Mézières, Pierre Christin - Comic Strip
1013 

Canal Choc - Tome 1

Comic Strip
1990
Ink
49 x 39.6 cm (19.29 x 15.59 in.)
Case 2
Case 7
Case 9
La planche publiée

Description

Canal Choc - Tome 1 "L'image disparue" - planche 30

Comment

Canal Choc, c'est une expérience de travail collectif lancée par Christin & Mézières en 1989 qui a accueilli 3 jeunes auteurs : Hugues Labiano, Philippe Chapelle et Philippe Aymond et qui a débouché sur la publication de 4 albums entre 1990 et 1992.
Cette planche m'a été gentiment offerte par Hugues Labiano, donc je suppose que c'est lui qui en a assuré le crayonné.

Voici un extrait d'une interview de Hugues Labiano dans le dossier DBD consacré à Mézières (août 2001) :

En quoi consistait le projet Canal Choc ?
Le but était de faire un travail en atelier à trois dessinateurs, deux réalisant les crayonnés et un les encrages. Le scénario était écrit spécialement par Pierre Christin, Jean-Claude Mézières supervisait la partie graphique du travail, et les albums étaient publiés par Les Humanoïdes Associés, avec un contrat de travail pour chacun.
Au niveau des trois dessinateurs, comment étaient répartis les rôles ?
Je faisais les crayonnés avec Philippe Chapelle, et Philippe Aymond réalisait les encrages. Chapelle et moi sélectionnions avec Jean-Claude les séquences que nous avions envie d'illustrer, sachant que c'est Aymond qui devait ensuite unifier le tout par son encrage. Évidemment, nous avions été retenus aussi parce que nous avions des styles assez proches. Une fois les séquences choisies, Jean-Claude nous proposait un découpage et c'est sans doute là que j'ai le plus appris. Voir pendant plus de deux ans Jean-Claude Mézières faire du découpage, avec toute sa rigueur et son métier, c'était extraordinaire. Il nous expliquait pourquoi il choisissait tel plan plutôt que tel autre, etc... Après le découpage, chacun partait travailler chez soi.
A quel rythme vous réunissiez-vous ?
Nous nous retrouvions une ou deux fois par semaine. Là, c'était toujours un peu flippant parce qu'on risquait de se faire descendre plusieurs jours de travail en deux coups de cuillère à pot (rires)... Philippe Chapelle et moi, avec l'étape du crayonné, nous en avons bavé. Il faut être honnête, il y a des moments où je me suis un peu énervé. Évidemment, c'était Jean-Claude Mézières et nous savions qu'il ne faisait cela ni pour nous embêter, ni pour se la jouer parce que ce n'est vraiment pas son genre, mais bon, moi, avec ma fierté un peu espagnole (rires)... Cela a été une période très formatrice. Un peu frustrante aussi, pour être honnête, sur le plan artistique, mais irremplaçable sur le plan de l'apprentissage.

Publication

  • L'image disparue
  • Les Humanoïdes Associés
  • 06/1990
  • Page 30

About Hugues Labiano

Born in Bayonne, Hugues Labiano moved to Paris after completing his studies in Plastic Arts to start a semi-professional comic artist in 1984. He worked for several fanzines in the early stages of his career. He was part of Canal-Choc in 1989, a collective directed by Christin and Mézières, which also included Philippe Chapelle and Philippe Aymond, and produced a series of albums for Les Humanoïdes Associés. Two years later, Labiano turned to Glénat publishers to create the 'Matador' series with writer Gani Jakupi until 1996. With the famous comics writer Jean Dufaux Labiano began 'Dixie Road', a comic about 1930s America, for Dargaud from 1997 until 2001. In 2003 and 2004, he made the diptych 'Mister George' with text by Serge Le Tendre and Rodolphe in the Lombard collection Signé. Labiano is back at Dargaud for the thriller series 'Black Op' in cooperation with Stephen Desberg since 2005. He additionally wrote and drew the historical adventure diptych 'Les quatre coins du monde' for this publisher in 2012. Text (c) Lambiek

Thematics


To leave a comment on that piece, please log in