In Boris  's collection
Bilal, crayonné sur calque, Batracien Bleu Sang by Enki Bilal - Original art
1378 

Bilal, crayonné sur calque, Batracien Bleu Sang

Original art
1989
Pencil
Mine de plomb sur calque
11 x 11 cm (4.33 x 4.33 in.)
Version publiée pour une peinture de "Bleu Sang", page 32
Version publiée pour un calque de "Bleu Sang", page 49

Description

Crayonné sur calque d'un batracien, utilisé par Enki Bilal dans Bleu Sang

Inscriptions

Signé en bas à droite

Comment

Batracien, crayonné abouti publié en pleine page de "Graphite in Progress". Enki Bilal, dés ses débuts, entretient une fascination pour les batraciens, salamandres, lézards et autres reptiles, qui parsèment son oeuvre et ont survécu à toutes les transformations de son art.

Le batracien ici présenté a notamment été finalisé dans deux oeuvres publiées dans l'album "Bleu Sang", l'une sur calque, l'autre en peinture (images additionnelles).

Extraits de l’introduction très juste de Enki Bilal à son ouvrage « Graphite in progress »:

« Le crayon d’un enfant, le tout premier en tout cas, mal tenu entre les doigts, le poing souvent refermé dessus, laboure le papier à la manière d’un tracteur. Pourtant, déjà, la magie est là (…) La loi de l’addiction à vie restera au graphite, c’est une réalité intangible. L’odeur du crayon fraichement taillé est dans nos gènes, ad vitam (…) Ce petit livre est un modeste hommage à la mine de plomb. »

Publication

  • Graphite in progress
  • Barbier & Mathon
  • 09/2016
  • Interior page

About Enki Bilal

Enki Bilal, the son of a Czech mother and a Bosnian father, spent the first nine years of his life in Belgrade, where the ghost of World War II still haunted everyday life. The Bilal family moved to Paris in 1961, where Enki Bilal was drawn to comics and cinema. He started at Pilote in 1972, making illustrations, covers and short stories. Three years later, Bilal met writer Pierre Christin, with whom he created several comics by combining comic strips with photos, including 'Légendes d'Aujourd'hui', 'La Croisière des Oubliés' and 'Partie de Chasse'. In 1980 he began his award-winning 'Nikopol-trilogy', including the books 'La Foire aux Immortels', 'La Femme Piège' and 'Froid Équateur'. Besides these comics activities, Enki Bilal started working in film, theater and opera. He created sets, costumes and posters for a theater play and worked on two feature films. Apart from these and other occupations, like photo retouching and glass painting, Bilal published 'Le Sommeil du Monstre', the first installment in his Hatzfeld tetralogy, in 1998. He published the last volume of this series about the the breakup of Yugoslavia from a future viewpoint, in 2007. Text (c) Lambiek

2 comments
To leave a comment on that piece, please log in
VINCENT Très vivant le batracien sous le trait de Bilal!
Nov 5, 2016, 8:31 AM
Cosmoschtroumpf Mignon tout plein !
Nov 3, 2016, 3:46 PM