In Carbonnieux  's collection
1977 - Blueberry : Nez Cassé by Jean Giraud, Jean Michel Charlier - Comic Strip
1193 

1977 - Blueberry : Nez Cassé

Comic Strip
1977
Ink
65 x 49.7 cm (25.59 x 19.57 in.)
Share
Côte à côte
Couverture n°38 de MH lors de la prépublication
Publication dans Super As n°3
Le ton est donné
Tripo clandestin
Mike bien chevelu tout en beauté
Cochise,  le retour...
Vittorio
Pow Pow

Description

Planche 15 au format géant dit "raisin" qui n'en compte qu'une dizaine de cette taille sur les 47 planches de cet album

Prépublication en février 1979 dans :
> Super-J n°3
> Super-As n°3
> Zack n°3
> METAL HURLANT n°39

Comment

La série Blueberry, c'est aussi le monde des parties de pocker et des indiens. Et là on y est !
Déjà la toute première planche de Fort Navajo mettait Mike dans une partie de cartes mémorable !!

Une planche qui "tient" toute seule sans problème.
Et personnellement je suis devenu fan des toutes grandes planches de Giraud car ça change tout une fois exposées au mur !!


1975 : Giraud et Charlier font disparaître leur Blueberry lors d'un déraillement de train à trop grande vitesse dans le journal Tintin (Nouveau) édition française ! Et Gir avoue avoir produit cela au plus vite de manière à pouvoir accompagner Jodorowsky au USA pour la réalisation du storyboard de son film Dune.

1977 : la passion étant plus forte que tout, Giraud se remet à sa table à dessin pour préparer le come back de sa Myrtille. Mais comme il l'a déjà expliqué à maintes reprises, c'est énormément de labeur et de sueur quand il dessine son cow-boy, alors qu'un chapitre de son Garage Hermétique coule de source tous les mois dans Métal Hurlant...

Conclusion : ce sera seulement en 1979, que Blueberry refera surface sous le titre de Nez Cassé dans divers magazines. Dès février dans les n°38 à 40 de Métal Hurlant, et exactement au même moment dans Super-J & Super As(ou Zack pour les allemands).

1980 : l'album sera édité chez Dargaud/Lombard, ce qui laissera finalement un trou de cinq longues années aux fans pour connaitre la suite de la saga du Trésor Confédéré imaginée par le le génial JM Charlier !

Toutes les cases méritent bien le détour à elles seules avec leurs détails à foison et un style des décors très Moebius-Gir !

A propos du poker:, Gir explique à Sadoul que « ...Il y a un type qui m'a servi de père pendant plusieurs années; il était joueur de poker professionnel. Il y avait à la maison des parties qui duraient parfois 36h ! Moi, quand on me parle de poker, j'ai un sourire méprisant parce que je sais ce que c'est. Faut pas venir me dire fièrement : "j'ai fait une partie de quatre heures au moins", ça me fait rigoler... Quelque fois, avec Mézières et d'autres copains, on faisait des parties qui duraient toute la nuit... J'étais heureux de ressembler à ce type, tu vois... Seulement nous au bout de 16h, on était blêmes, épuisés, intoxiqués par le tabac et l'alcool; à la fin, on jouaut n'importe comment et on trichait ! » (Moebius Entretiens avec Numa Sadoul, Casterman, 1991)

A propos du format de ses planches :

Si la planche n°1 de cet album est en réalité d'une taille habituelle avec son 38x49 cm, les autres seront pour la plupart d'un format supérieur; et pour une dizaine d'entre-elles du fameux format dit "raisin".

Autrefois les différents formats de papier étaient marqués par un dessin en filigrane. Le format 50x65 cm avait une grappe de raisin en filigrane, d'où ce nom de code de raisin.

Cette taille hors norme chez la majorité des auteurs BD va lui permettre de mettre un maximum de détails dans chacune de ses cases. C'est en réalité une nouvelle étape dans l'épopée graphique de Gir, là où le papier va jouer un rôle en soi.
Et si cet album n'en comptera qu'une petite dizaine, il produira une partie de ses trois albums suivants dans cette même gamme de grand format. Cela donnera lieu à des planches nettement supérieures quand on a la chance de les croiser dans une expo ou chez un collectionneur chanceux ...

Et voici pour illustrer le débat, un petit relevé au hasard de celles déjà passées dans un catalogue de vente :
> pl.1 : 38x49
> pl.4 : 40x50
> pl.6 : 40x50
> pl.8 : 37,5x47
> pl.12 : 50x65
> pl.15 : 50x65
> pl.21 : 49,5x61,5
> pl.22 : 48x60
> pl.23 : 50x65
> pl.26 : 41x52
> pl.35 : 44x55
> pl.44 : 44x54
> pl.45 : 44x55

Par contre, Moebius ne passera jamais par le stade de ces formats raisins !

Publication

  • Nez cassé
  • Dargaud
  • 01/1980
  • Page 16

20 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Jean Giraud

Jean Giraud had one of the most interesting double lives in comics history. Under his own name, he co-created the legendary western comic 'Blueberry' with writer Jean-Michel Charlier. He also used the shortened signature of "Gir" for this series. This cowboy series was noted for its highly realistic artwork and more gritty, complex and adult storylines, which had a tremendous impact on several other European western comics from the late 1960s on. Giraud also created another western series with Charlier, 'Jim Cutlass' (1979), but later wrote the stories himself while Christian Rossi provided artwork. As Moebius, he was one of the most innovative and influential comic artists of the 20th century. Text (c) Lambiek See also Moebius