Strip
256 

Strip "La Forteresse imprenable"

Comic Strip
1968
Mixed Media
Encre de Chine et feutre
19.5 x 43.2 cm (7.68 x 17.01 in.)
Strip publié (extrait de la planche 3).
Détail case 6
Planche 3 de "La Forteresse imprenable"
Communiqué de l'Union des Vaillants et des Vaillantes - journal Vaillant n°1200
Annonce vente de timbres du Viêt Nam par l'Union des Vaillants et des Vaillantes - Vaillant 1206
Planche 1 de "La Forteresse imprenable" signée Martin Sièvre
"A Fortaleza Invencível" - p.1
Caricature de Georges Rieu par Gotlib, extraite de Gai-Luron.

Description

Stip B de la planche 3 du récit "La Forteresse imprenable" publié dans le journal Vaillant.

Ce récit se déroule lors de la Guerre du Viêt Nam. Thanh Hong et Minh sont des militants du Front national de libération du Sud-Viêt Nam. Ils reçoivent l'ordre de détruire un aérodrome militaire américain, surnommé la "forteresse imprenable", près de leur village.

Lors d'une reconnaissance près de l'aérodrome, un serpent attaque Minh mais Thanh la sauve en étranglant le reptile. Ce serpent et son venin vont donner une idée à Thanh : empoisonner une partie des soldats qui gardent la forteresse.

Inscriptions

3 (à gauche - n° de la planche, non visible sur le scan) / 4 - 5 - 6 (en haut : n° des cases)

Comment

Publié dans le n°1206 du journal Vaillant le 14 juillet 1968, le récit de 12 planches La Forteresse imprenable est écrit par le rédacteur en chef de l'époque : Georges Rieu. Se plaçant du côté des Việt Cộngs, le récit dépeint durement les soldats américains et leurs alliés sud-vietnamiens. Ce ton pro-Việt Cộngs se retrouve dans l'ensemble du journal Vaillant, propriété du Parti communiste français, comme le montrent le communiqué de l'Union des Vaillants et des Vaillantes, déjà illustré par Coelho, publié quelques semaines auparavant, ou le message de soutien de ce même mouvement via une vente de timbres du Viêt Nam à l'issue du récit La Forteresse imprenable (cf. images additionnelles).

Plus habitué aux séries historiques avec son compère Jean Ollivier, le dessinateur portugais Eduardo Teixeira Coelho, qui signe sous le pseudonyme Martin Sièvre en page de couverture (cf. images additionnelles), s'en sort à merveille dans ce récit politique d'actualité. On peut admirer dans ce strip sa technique des clairs/obscurs et ce noir travaillé au feutre. Le récit est publié en noir et blanc sauf la planche d'ouverture (cf. images additionnelles).

L'histoire est traduite en portugais : A Fortaleza Invencível (cf. images additionnelles) et republiée dans l'Almanach 1985 de O Mosquito (cf. Publications), le journal où Eduardo Coelho fit ses début. Curieusement, le nom de Georges Rieu est effacé dans cette version.

Eduardo Coelho travaillait sur des grands formats pour ses originaux. Il réalisait, à cette époque, ses planches par strips, avant de les monter ensemble avec des adhésifs. Coelho comprenait le français mais ne l'écrivait pas, les lettrages étaient réalisés par le journal Vaillant.

Georges Rieu inscrit son récit en pleine offensive du Tết, une campagne militaire des Việt Cộng débutant en janvier 1968 et finissant en septembre de la même année, qui vise le soulèvement des populations sud-vietnamiennes.

Georges Rieu (caricaturé par Gotlib, cf. images additionnelles) devient rédacteur en chef de Vaillant en 1965 et va contribuer à créer son successeur Pif gadget en 1969 (il est récompensé d'un Yellow Kid pour cela en 1970), avant de fonder l'éphémère Télé-Gadget (1971-72). Il est également connu pour avoir fait venir Hugo Pratt en France et publier les premières pages de Corto Maltese en français.
Dans Vaillant, il scénarise Wango avec Paul Gillon, une série qui a été créée graphiquement par Eduardo Coelho. Rieu écrit également plusieurs récits de la série Jacques Flash pour différents dessinateurs : Pierre Le Guen, Gérald Forton et René Deynis.

Premier original de Coelho pour moi, un bonheur pour un dessinateur que j'admire depuis longtemps.

Publications

  • Vaillant
  • Vaillant
  • 07/1968
  • Page 11
  • N°1200 à n°1210
  • Vaillant
  • 08/1968
  • Page 301
  • 1985
  • Carlos & Reis, Lda
  • 01/1985
  • Interior page

About Eduardo Teixeira Coelho

Eduardo Teixeira Coelho was a Portuguese comic book artist best known for his adventure series Ragnar le Viking. In some of his early work he used the pseudonym Martin Sievre. Born in Terceira island, in the Azores, Coelho's career began, when he moved to the Mainland Portugal. His most notable work there was for the magazine Mosquito, beginning in 1943. He moved to Brazil in the 1950s and taught at the Pan-American School of Art in São Paulo. In 1955 he moved to France and for the next several decades worked on a number of series, many of them for the magazine Vaillant, including Ragnar. Coelho died in Florence, aged 86, where he had lived for several years.

Thematics


3 comments
To leave a comment on that piece, please log in
astrum Très beau strip de Coelho ! Je suis admirateur de son travail également
Mar 22, 2020, 3:44 PM
marcelinswitch Une curiosité c'est le mot car en cherchant dans son travail, tant en France qu'à l'étranger, je ne retrouve pas d'autres récits d'actualité pour Coelho (dessinateur historique, naturaliste, de fantaisie), à part "Le Voyage des chutes" (dont on peut voir une planche sur 2DG).
Mar 27, 2019, 1:24 PM
Zibbhebu Une bien intéressante curiosité
Feb 17, 2019, 11:45 PM