Dans la collection de heroines2d
Rubine – Tome#3 – Le second témoin par Dragan De Lazare, Mythic, François Walthéry - Planche originale
245 

Rubine – Tome#3 – Le second témoin

Planche originale
1994
Encre de Chine
45.5 x 34 cm (17.91 x 13.39 in.)
Dimensions dessin : 40 cm x 30 cm
Case 1 : Zoom
Case 2 : Zoom
Case 3 : Zoom
Case 4 : Zoom
Case 5 : Zoom
Case 6 : Zoom
Case 7 : Zoom
Case 8 : Zoom
Case 9 : Zoom

Description

Planche 25

Inscriptions / Signatures

Signée enbas à droite au crayon : Dragan de Lazare

Commentaire

Rubine est une rousse flamboyante avec de grands yeux, inspectrice (lieutenant) au Bureau de recherche des personnes disparues de la police de Chicago dans les années 90, très efficace, sans concessions, au caractère bien trempé. Comme le dit l'éditeur " si Rubine est très femme, elle est aussi très... flic. Et si elle garde toujours un œil sur la balance de sa salle de bain, l'autre est fixé sur celle de la justice ". Elle aimerait bien se détendre dans sa salle de bain mais régulièrement un événement perturbateur ou un opportun l'en empêche. Elle n'a guère de vie privée, même si sa collègue de travail tente de la caser, car si elle poursuit des hommes c'est presque uniquement pour les appréhender ou les flinguer. Elle dépasse d'ailleurs son quota mensuel de truands abattus.

Un témoin a assisté à un règlement de compte entre mafieux dans un parking de Chicago. La police tente de le protéger des malfrats bien décidés à le tuer pour l'empêcher de témoigner au tribunal quand un deuxième témoin surgit et c’est Rubine qui doit la protéger en l'emmenant à son domicile. Ce témoin est une apprentie mannequin aussi belle que gourde et superficielle…enfin en apparence. Le ton monte rapidement quand une remarque est faîte sur le physique de Rubine, ce qu'elle déteste par-dessus tout. Elle part essayer de se déstresser dans sa salle de bain quand elle entend sous la ?#@%** la sonnerie de la porte puis celle-ci qui s'ouvre. Elle se précipite, inquiète et contrariée, avec son gros flingue Magnum et un linge de bain dans le salon.

Une héroïne que Walthéry n'avait pas le temps de dessiner mais qui corrigeait les crayonnés soumis par De Lazare, qui avait été sélectionné parmi plusieurs candidats, et validait les planches. De Lazarre devra malheureusement abandonner la série pour cause de guerre en Yougoslavie. Un excellent graphisme semi-réaliste et une bonne mise en page avec un bon découpage. Planche typique de la série avec le gag récurent de Rubine dérangée dans sa salle de bain.

Publication

  • Le second témoin
  • Le Lombard
  • 06/1995
  • Page 27

A propos de Dragan De Lazare

Parce que ses parents diplomates yougoslaves y étaient alors en poste, Dragan de Lazare est né au Brésil, à Rio de Janeiro, le 8 mai 1964. Tout petit, il a contracté le virus de la BD en lisant les albums de Macherot, Deliège, Tillieux, Hermann et Franquin. En 1986, il décide de s'établir à Paris et y poursuit avec succès des études d'architecte d'intérieur. Le démon de la BD n'a pas cessé de l'habiter pour autant. Parallèlement, il dessine et accumule des planches dont les héros s'appellent "X-Ion", "Zhar" et "Bozar". Ces personnages enthousiasment bientôt les jeunes bédéphiles yougoslaves qui les découvrent dans "Strip Zabavnik", "Val Strip" et autres magazines. En 1989, son talent se confirme avec la parution en France d'un album intitulé "Le Témoin" qui illustre une aventure de "Yves Rokatansky". En 1991, Dragan de Lazare rencontre Mythic qui lui propose de participer à la création de "Rubine", avec François Walthéry. Cette série policière pleine d'humour paraît au Lombard. Très marqué par la guerre en ex-Yougoslavie, Dragan a choisi de se consacrer à d'autres activités. Il a confié à son ami, Boyan, la poursuite du dessin des albums de "Rubine". Texte © Le Lombard

Thématiques

  • #onomatopoeia
  • #stairs
  • #carpet
  • #firearms
  • #mirror

1 commentaire
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
TT Bien trempée, en effet
8 sept. 2019 à 08:10