Œuvre mise en vente par salome3544 
239 

Raspoutine (Hommage Rochette)

Illustration
2012
Aquarelle
62 x 46 cm (24,41 x 18,11 in.)
Dessin pur
Prix : 2 200 €  [$]

Description

Portrait très grand format (Papier Aquarelle fort grammage 50x65) par l'un des grands maîtres du genre, Jean-Marc Rochette ...

Inscriptions / Signatures

Annoté et signé

Commentaire

Rochette a su mieux que personne re-transcrire la noirceur de l'alter-ego de Corto, son âme damnée, le terrible et atemporel Ras' ... ce regard est bien identique à celui croqué par Pratt à l'époque : un aller-simple vers l'Enfer (voir photos additionnelles).

Le succès planétaire de l'adaptation du "Transperceneige" à l'Ecran a replacé sur le devant de la scène, Mr Rochette, cet Artiste aux multiples facettes, tour à tour auteur de BD, et à présent plus enclin à s'exprimer via des oeuvres picturales ...
Tour à tour se succèdent un peu partout des expositions de son travail polymorphe :
- Salon d'Angoulême 2014
http://www.bodoi.info/angouleme-2014-lexpo-transperceneige/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

- Expo Centre Culturel Coréen, dont le descriptif est en osmose complète avec cette pièce :
"Un des objectifs de cette exposition : rendre hommage à Jean-Marc Rochette (1956) le dessinateur des 3 volumes du Transperceneige publiés par Casterman en 1985, 1999 et 2000, à l'illustrateur et au peintre qu'il est aussi. Au moment du tournage de SnowPiercer, Bong Joon-Ho demande à Rochette demande à Rochette d'imaginer les traits des protagonistes du film pour en nourrir l'ambiance. Rochette produit alors un inventaire de 'gueules' qui ne déparerait pas dans un hommage au portrait expressionniste - celui dont le style médusant et torturé court du Gréco à Goya et de Schiele à Bacon ou Arnulf Reiner. Encore fortement marqué par le trait et le contour, ces fondamentaux graphiques de la BD, le portrait selon Rochette noie la physionomie du portraituré sous une matière picturale sombre, trop couvrante à la limite du gluant parfois. L'expression d'un intéressant travail de glissement plastique et symbolique, du portrait dessiné au portrait peint." (ArtPress - Fév 2014)

A propos de Jean-Marc Rochette

Jean-Marc Rochette originaire de Grenoble se destinait au métier de guide de haute montagne. En 1976 suite à un grave accident du à une chute de pierre, il délaisse l'alpinisme et commence une carrière d'auteur de bande-dessinée. Il publie d'abord dans Actuel et ensuite dans l’Écho des savanes. Avec Martin Veyron, il crée la série Edmond le cochon (1979). Il succède ensuite au dessinateur Alexis pour la série Le Transperceneige, scénarisée par Jacques Lob, dans (À suivre). Au milieu des années 90 il commence à s'intéresser à la littérature jeunesse sur des textes de Jean-Luc Cornette, et à l'illustration des grands classiques, Le Petit Poucet, Le Chat Botté, Pinocchio. Il se remet à la science-fiction à la fin des années 1990 en reprenant Le Transperceneige et en créant Le Tribut avec Benjamin Legrand, avec qui il avait déjà réalisé Requiem blanc en 1987. En 2003, avec René Pétillon, il donne naissance à la série burlesque « Louis et Dico », et en 2005 avec Martin Veyron à la parodie historique Cour Royale. En 2015 avec Terminus, il relance le Transperceneige en collaboration avec Olivier Bocquet.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter