Dans la collection de pabelbaba
2384 

Berceuse Assassine

Planche originale
2002
Encre de Chine
40 x 30 cm (15,75 x 11,81 in.)

Description

Il s'agit de la planche 24 du troisième et dernier tome de la série : "La Mémoire de Dillon"

Inscriptions / Signatures

Signature, tome et planche en bas

Commentaire

Le choix de cette planche à l'expo de la Galerie Daniel Maghen n'a pas été compliqué, je l'avais vraiment adorée à la lecture de la BD, à une époque où je n'avais pas conscience de l'existence des originaux. Au point qu'à l'annonce de cette expo j'ai couru quai des Grands Augustins pour éviter toute mauvaise surprise!

Cette grande case verticale, déjà impressionnante en elle-même, signifie bien le contexte de l'indien perdu dans New York. Adossée aux cases montrant le côté sordide de la ville et au texte sur les indiens Mohawks et leur capacité à ne pas avoir peur du vide, cela rend compte de l'errance du personnage dans une ville trop grande pour lui.

D'ailleurs, visuellement, le trottoir arrondis dans cette grande case permet de proposer un focus spécial sur l'indien et participe au charme particulier de la planche.

Les planches suivantes adoucissent cette vision et rendent bien compte du point de vue du scénariste :
"Malgré tout le mal que je peux en penser, New York, ça reste tout de même un concentré d'humanité, un cosmopolitisme particulièrement fécond, une préfiguration d'un monde qui pourrait devenir idéal."
Propos de Philippe Tome recueillis par Alain De Kuyssche (sur le site Dargaud.com)

Avec un peu de recul, je m'aperçois que ce motif de la longue case verticale est assez fréquent dans les BD scénarisées par Tome, qui semble donc avoir la main sur les storyboards de ses histoires. On retrouve ainsi ce genre de case :
- à deux reprises dans Vito La Déveine (dessin Janry), où le voilier de Spirou et Fantasio est pris dans la tempête, mais aussi plus loin pour montrer Spirou faisant de la plongée.
- à la deuxième planche de Lettres à Satan de la série Soda (dessin Luc Warnant), où l'on voit un building aussi sous l'orage.
- sur la première page de Et Délivre-Nous du Mal de la série Soda (dessin Gazzotti), où les quatre cases de la planche sont dessinées ainsi.
- mais aussi dans Résurrection de la série Soda (dessin Dan Verlinden) pour montrer les buildings.

D'ailleurs Philippe Tome le confirme implicitement dans une interview donnée au site de Soda :
"Une BD a plus d'expressivité si elle a ses plans bien à elle. Il faut oser les cases longues, larges qui proposent une atmosphère, une intensité dramatique différente. La forme des vignettes offre des indications rythmiques précieuses qui comblent partiellement l'absence de mouvement et de son." (sur le Site de Soda)

La dédicace en image additionnelle a été réalisée par Meyer à Saint Malo en 2011 et Tome a signé quelques années plus tard en 2017 à Bruxelles.

Achat en Galerie
Format : 30x40 cm
2002 - Dargaud

Publication

  • La mémoire de Dillon
  • Dargaud
  • 01/2002
  • 978-2-87129-303-3
  • Page 26

A propos de Ralph Meyer

Né à Paris en 1971, Ralph Meyer nourrit très jeune une passion pour le dessin et les histoires. C’est tout naturellement qu'il va se tourner vers la bande dessinée. Jeune lecteur boulimique, les gags de Gaston ou les aventures de Blake et Mortimer l’enchantent tout autant que les problèmes existentiels des super-héros en collants peuplant la revue Strange. À l'adolescence, la découverte de l’œuvre de Giraud/Moebius va avoir une influence considérable sur la suite de son travail. À vingt ans, il quitte Paris et part en Belgique suivre les cours d'illustration et de bande dessinée de l'institut liégeois « St Luc ». À l'issue de ce cursus de trois ans, il démarche auprès d'éditeurs avec différents projets, sans succès. En 1996, il décide de présenter son travail au scénariste Philippe Tome. Ce dernier lui propose une histoire particulièrement noire : un an plus tard, c’est la parution du premier volume de la trilogie Berceuse assassine.

Thématiques

  • #skyscrapers
  • #indian
  • #shopsigns
  • #indians
  • #flag
  • #cabs
  • #cap
  • #newyork

13 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Sam06 Wow! Je l'avais ratée celle-là et elle est vraiment très belle! Bravo!
17 déc. 2017 22:19
Tristan Superbe page d'une superbe bd
21 mars 2017 15:37
ludogrid Je ne comprends pas comment j'ai pu omettre de commenter cette merveille... il aura suffit de me rafraîchir la mémoire pour corriger cet oubli ! Que c'est beau...
29 oct. 2016 22:32
Mike Une très belle berceuse, superbe cette case verticale +++
3 avr. 2016 20:21
SupHermann Très efficace. Un sacré travail sur les cadrages et échelle de plans. Mise en page originale aussi. Bravo!
1 mars 2016 14:57
MattMurdock La solitude au coeur de la ville aux millions d'âmes. La justaposition des cases renforce ce sentiment d'étouffement.
13 déc. 2015 14:53
RA Superbe trilogie de Ralph Meyer....effectivement quelle dessin de tres belles planches....celle ci a qqchose de spécial avec cette grand case verticale...
10 août 2015 17:57
michael07 Superbe planche...Grande case verticale au top..Et on ressent toute la solitude de l indien...Dire que je ne l avais point encore commentee. .
11 mai 2015 06:23
TueurDEriban Jolie planche, j'en veux bien une belle aussi
21 août 2014 20:46
HAL9000 Superbe planche d'une trilogie passionnante !
10 juil. 2014 19:22
gillouf J'ai toujours trouvé que Tome avait un sacré sens du découpage et de la composition des planches (ses scénarii sont dessinés et découpés) Cette planche le prouve. Meyer de son coté est aussi à son top : la perspective de la grande case est impressionnante. Très bon choix encore une fois. Bravo
26 mars 2014 19:01
FH60 Magnifique planche d'un dessinateur remarquable.
27 janv. 2014 10:38
Arpagon très belle perspective !!!
4 nov. 2013 17:46