In Difool  's collection
Les naufragés du temps-T2 La mort sinueuse by Paul Gillon, Jean-Claude Forest - Comic Strip
1839 

Les naufragés du temps-T2 La mort sinueuse

Comic Strip
circa 1975
Ink
88 x 70 cm (34.65 x 27.56 in.)
Share
1er strip
2ème strip
3ème strip
3ème strip
Pages de l'album, édition de 2008

Description

Planche 51 (page 57) de l'album "La mort sinueuse" paru en 1975.

Comment

La série :
Le titre fait référence aux Naufragés de l’air, première partie de L’Ile mystérieuse de Jules Vernes, que Forest adapta par la suite. Les Naufragés du Temps font leur apparition le 12 novembre 1964 dans le magazine Chouchou, la bande dessinée de science-fiction francophone en est alors à ses prémices. Valérian, série emblématique du genre, n'apparaîtra en effet que trois ans plus tard dans Pilote. Jean-Claude Forest, rédacteur en chef de Chouchou et créateur de Barbarella deux années plus tôt, signe le scénario, et Paul Gillon, maître de la BD réaliste, les dessins. Il s’agit de l’alliance entre la fantaisie baroque et surréaliste, le style poétique qui ont fait le charme de Barbarella, et le style épuré, plein de rigueur de Gillon, qui donne à ses dessins somptueux une beauté froide et élégante.

Dix tomes seront publiés de ce premier space-opéra à la française, dont seuls les quatre premiers, modèles de narration et d’imagination, furent écrits par Forest avant que Gillon ne prenne en charge le dessin et l'écriture. La série figure dans les grands classiques de la BD de science fiction française.

L’histoire :
Christopher Cavallieri est un homme perdu dans une époque qui n'est pas la sienne, biologiste dans une autre vie, au XXe siècle, avant qu'il ne soit placé par les savants de son époque dans un sommeil artificiel et envoyé dans le cosmos pour échapper au Grand Fléau qui menaçait l'humanité. Car d'étranges spores extraterrestres, en éclatant sur Terre, vont contaminer d'horrible manière les hommes. Mille ans plus tard, en 2990, Christopher est réveillé par les scientifiques terriens, successeurs des savants de son temps. Il découvre une planète terre toujours en proie à la malédiction du Grand Fléau mais qui lui semble pourtant étrangère. Désormais, il n'aura qu'un seul but, retrouver Valérie, la femme qui le rattache à son passé, mise en hibernation en même temps que lui.

L’intrigue à rebondissements raconte la lutte de Cavallieri et de ses compagnons avec des peuples venus de l'espace, bien décidés à conquérir la terre. Les péripéties du scénario se doublent d'une description de la relation tumultueuse entre deux femmes, Valérie et Mara, qui partagent leur amour pour Christopher, avec une jalousie qui les consume lentement et sert de moteur à l'intrigue. En effet, le héros est tiraillé entre Valérie, sa compagne du passé, assez instable, et Mara, scientifique du futur, plus passionnée. Une grande importance est accordée à la psychologie des personnages qui s'affrontent et se heurtent.

La planche :

Si le scénario est parfois inégal d'un album à l'autre, et ne m'a pas toujours séduit, les planches de la série sont souvent une claque graphique, amplifiée par le format monumental employé par l’auteur. J’en avais vu un certain nombre chez d’autres collectionneurs, en galerie, ou en exposition lors de VAE, et celle-ci ne déroge pas à la règle !

Elle est superbement encrée, le dessinateur excellant dans ces représentations de l’espace, avec ces engins spatiaux au charme un peu rétro, et les contre-jours sur les visages des personnages, donnant beaucoup de force et de caractère à ces planches.

Celle-ci fait la part belle à Valérie, avec ce très beau portrait en case centrale, tout en témoignant bien de la rivalité entre les 2 femmes. Mara, certes absente physiquement sur cette planche, est pourtant omniprésente ! Elle représente également Christopher, au physique proche de Charlton Heston, et son fidèle compagnon, le major Lisdal, cyborg au crâne rasé.

Publications

  • La mort sinueuse
  • Les Humanoïdes Associés
  • 11/1981
  • Page 57
  • La mort sinueuse
  • Hachette
  • 01/1975
  • Page 57
  • La mort sinueuse
  • Glénat
  • 08/2008
  • Page 57

Thematics


22 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Paul Gillon

Paul Gillon was a French comics artist. He won the 1982 Grand Prix de la ville d'Angoulême. Born in Paris, he considered fashion, theater and cinema, and only by accident made a career as a comics author. In the magazine Vaillant, he continued the older series Lynx Blanc, and created Fils de Chine and Cormoran. From 1959 until 1972, he drew 13 rue de l'Espoir (fr) for France Soir and also did series for the Journal de Mickey. Together with Jean-Claude Forest, he created the science fiction cosmic opera series Les naufragés du temps (Lost in Time) and in L'Écho des savanes (Echo of the Savannahs) he produced the erotic comics La Survivante (The Survivor) and Jéhanne. He died in Amiens.