Œuvre mise en vente par Galerie Zic & Bul 
87 

Les méchants de l’histoire – Page 40 – Dracula – Julien solé

Planche originale
Encre de Chine
40 x 30 cm (15,75 x 11,81 in.)
Prix : 450 €  [$]

Description

Julien solé– planche originale à l’ encre de chine accompagnée de son crayonné– format 40 x 30 – signée

Commentaire

Cdm veut dire « Chiures De Monde » (un sigle que Mo, Julien etc s’amusent à accoler à leurs pseudos). « Chiures de Monde » est un mixe du titre d’un album de Tardi : « Chiures de gomme » et du titre d’un album de Moebius : « Tueur de Monde ». Biographie a prendre avec humour : Fils du célèbre chorégraphe catalan JeanCDM, Julien est né en 1971 en Seine-Saint-Denis, ce qui est déjà curieux. Mais il abandonne très vite les chaussons de danse pour se consacrer à sa passion secrète et dévorante : la musique en général et la basse en particulier. Après un passage bref mais remarqué aux côtés de Miles Davis ou de John Coltrane, il réalise que son approche avant-gardiste, révolutionnaire, voire révoltante, de l’instrument et l’apparition d’ampoules disgracieuses au bout de ses doigts le contraignent à mettre un terme à une carrière pourtant prometteuse. C’est en cherchant un abri pendant les grandes invasions de sauterelles du Mexique de 1986 à Paris que Julien atterit par hasard à l’Ecole Boulle. C’est là qu’il découvre, stupéfait, sa véritable vocation : l’ébénisterie d’Art ! Heureusement, un conseiller d’orientation consciencieux le remettra bien vite dans le droit chemin, celui du dessin et de la bande-dessinée qui, rappelons-le, constituaient à l’époque de véritables eldorados où on se faisait un max de pognon. Il quittera les Arts Appliqués 5 ans plus tard avec la volonté farouche de devenir vigneron professionnel. C’est son jeune frère Vincent/CDM qui, après lui avoir expliqué à qu’il commençait à devenir pénible avec ses lubies, met Julien au défi : même pas cap’ de faire les graphismes du site Ouèbe de Fluide Glacial, l’autre, hé ! On est en 1995. Tout va alors aller très vite. Infographie, fanzines, illustration, dessin-animé, BD, fresques, pochettes de disques, création visuelle pour une compagnie de théâtre, de cirque, etc… En 1997, il rencontre , toujours chez Fluide, Manu Larcenet qui lui scénarise des petites histoires pour le mensuel. L’album « À l’Ouest de l’Infini » sort en 99. Il continue dans le registre futuriste, mais tout seul cette fois-ci, avec un nouveau personnage, Cosmik Roger, dont le premier tome sort début 2002.

A propos de Julien/CDM

Né en 1971 et fils du dessinateur Jean Solé, Julien/CDM s'oriente rapidement vers la bande dessinée, et crée par exemple au lycée un fanzine avec les futurs artistes Mo/CDM et Ralph Meyer. Puis, rentré dans le milieu du neuvième art, il réalise des illustrations, des dessins animés, des fresques, des pochettes de disques, des créations visuelles pour une compagnie de théâtre ou de cirque et travaille aussi sur des planches de BD. De plus il s'approche de la rédaction du mensuel Fluide glacial, où il travaille non pas comme auteur, mais comme infographiste, notamment sur le site internet du magazine, avec son frère, ayant lui aussi pratiquement le même pseudonyme, Vincent/CDM. En 1997, il rencontre, toujours chez Fluide, Manu Larcenet qui lui scénarise des petites histoires pour le mensuel. L'album A l'Ouest de l'Infini sort en 1999. Il continue dans le registre futuriste de la science-fiction, mais tout seul cette fois-ci, avec un nouveau personnage, Cosmik Roger, dont le premier tome sort début 2002, le deuxième en 2004, et le troisième en 2005. L'aventure du Ouèbe de Fluide, et notamment du webzine pionnier @Fluidz, se poursuivant toujours parallèlement avec Vincent. Il contribue également à La Revue Dessinée, dessinant notamment une enquête de Xavier Harel sur les Biens mal acquis.

Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter