In falonex  's collection
La Malédiction des 7 boules vertes - T1 - Le voyageur imprudent Pl 16 by Laurent Parcelier - Comic Strip
207 

La Malédiction des 7 boules vertes - T1 - Le voyageur imprudent Pl 16

Comic Strip
1986
Ink
60 x 50 cm (23.62 x 19.69 in.)
Share
Page intérieure

Description

16ème planche correspondant à la page 18 du premier tome de « La malédiction des 7 boules vertes » intitulé « Le voyageur imprudent » paru aux éditions Casterman en mai 1988. L'album sera pré-publié dans le magazine pour ado Triolo (éditions Fleurus). Les planches du tome 1 ont été achevées en 1986...

Planche en 2 parties numérotées "16A" et "16B"

L’ouvrage connaîtra une deuxième vie en 2014 à la faveur d’une réédition par les éditions Paquet et d’une intégrale aux éditions Kramiek parue en 2018. A la faveur des nouvelles versions, la colorisation sera refaite par Samuel Epié.

Inscriptions

Non

Comment

Peintre de son état, Laurent Parcelier n’a pas manié que le pinceau dans la vie ! Né en 1962, sa première partie de carrière est consacrée à la bande-dessinée avec son compère de l’époque Didier Convard.

Il sort une première BD en 1988 qui deviendra culte pour une légion de quadras… « Le voyageur imprudent » paraît en mai 1988 et ouvre la voie d’une mini-série en 5 tomes (plus un hors-série) sous le titre « La Malédiction des sept boules vertes ». Elle sera prolongée de deux tomes mettant en scène le même jeune héros et s’intitulera « Guilio et le drôle de monde ».

Parcelier nous emmène donc au travers de 400 planches dans une aventure, par certains aspects, naïve mais à la fois poétique, magique et unique. Tenant assumé de la ligne claire, son trait d’une finesse exemplaire à l’encrage parfois subtile mais toujours précis ne nous fait que plus regretter qu’il ait choisi de se réorienter à la fin du 20ème siècle vers la peinture (qui soit dit en passant lui apportera le succès et la reconnaissance que le monde bédéphile a largement oublié de lui accorder).

« La Malédiction des 7 boules vertes » conte l’histoire de Guilio qui habite un royaume entouré d’une forêt que tous ceux qui ont tenté de traverser n’ont jamais été revus. Malin, Guilio a envoyé son faucon Izard chercher une preuve d’un « au-delà de la forêt ». Celui-ci revint en fin d’été, avec dans ses serres un objet, preuve irréfutable qu’il existe un monde plus vaste que son royaume. N’y tenant plus et cherchant un compagnon de route, Guilio se lance dans l’aventure aux côtés d’Ozgur, le bûcheron fumeur de pipes.

La planche présentée ici clôt quasiment le 1er tiers du 1er tome, Ozgur a accepté d’accompagner Guilio dans son projet de voyage qui « flotte entre l’absurde et le ridicule ». Après deux jours de préparatifs, l’heure est au départ… Après avoir dit adieu au faucon apprivoisé, les voilà sur le chemin ! S’enfonçant dans l’obscurité de la forêt, la pénombre faisant place à l’obscurité et tandis qu’Ozgur fume pessimiste, Guilio rêve du jour où la pénombre s’effacera…

Publications

  • Le voyageur imprudent
  • Casterman
  • 04/1988
  • Interior page
  • Le voyageur imprudent
  • Paquet
  • 03/2014
  • Interior page
  • Intégrale
  • Kramiek
  • 02/2018
  • Interior page

10 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Laurent Parcelier

Laurent Parcelier was a French comic book artist, who was active in the 1980s and 1990s. During this period he has created a nice and poetic oeuvre, in a style close to Jacques Laudy's. He studied Fine Arts in Paris from 1978 to 1980, and he subsequently made his comics debut in the magazine Triolo. He contributed several short stories, which he made on his own or with scenarist Didier Convard. In 1985 he joined the editorial team of Amis-Coop. Three years later, Parcelier created his first series for Casterman, 'La Malédiction des 7 Boules Vertes', that was published between 1988 and 1993. In 1995 and 1996 he created two books of the fantasy series 'Giulio et le Drôle de Monde'. He has devoted all of his time to painting since 1996, and has exhibited his work throughout France and the USA. Text (c) Lambiek