Dans la collection de SupHermann 
608 

Iriacynthe - Fin

Planche originale
1981
Encre de Chine
Plume
51 x 36 cm (20,08 x 14,17 in.)

Description

One shot
Iriacynthe
Planche 44 - Fin
Edition Bédescope Novembre 1982

Inscriptions / Signatures

Signée et datée "Novembre 79/Avril 81"

Commentaire

Planche fournie avec le Tirage de Luxe imprimé par Jonas, édition 1/1 de 1982. 44 exemplaires Hors Commerce. J'ai le 44/44 du coup.

Jean Claude Servais aime la nature, les femmes, le fantastique et la région de la Gaume... et cela se voit!

Il a créé au fil des années une oeuvre sensible et naturaliste et c'est révélé un formidable conteur.

Iryacynthe représente a mes yeux son coup d'essai transformé en coup de maître. L'auteur ayant un trait élégant et doux, il n'a pas eu son pareil pour créer des ambiances qui mélangent fantastique et réalisme.

Le synopsis de Casterman est le suivant; "Fruit du viol de la fée Alpaïdis par le seigneur Ansiau, Iriacynthe n'appartient pas au monde des humains, mais elle ne peut rejoindre non plus le pays des fées. Elle est condamnée à une éternelle errance au cœur de la forêt. L'histoire elle-même commence au début de ce siècle, dans une demeure provinciale. Là vit le jeune baron de Boisier, en rebellion contre sa sinistre famille de nobliaux sans cœur. Un jour que le baron chevauche à travers son domaine, il entrevoit Iriacynthe. Le sort en est jeté. Le voilà ensorcelé, “malade d'amour fou”. Heureusement, la vieille Margot, qui est un peu sorcière, veille. Libéré des maléfices d'un amour inhumain, le baron tombera sous le charme (très naturel) d'une fraîche jeune fille"

Publications

  • Iriacynthe
  • Bedescope
  • 10/1982
  • Page 44
  • Iriacynthe
  • Casterman
  • 01/1992
  • Page 44

A propos de Jean-Claude Servais

Jean-Claude Servais dit Jicé a débuté dans le journal de Spirou. En 1978 il illustre quelques pages dans le fanzine Oufti, puis part faire son service militaire à Stockem. Il fait alors la connaissance de Gérard Dewamme. Ensemble, ils élaborent la série Tendre Violette qui paraît dès 1979 dans le mensuel (A Suivre) (albums chez Casterman). En compagnie de Gérard Dewamme, Jean-Claude Servais illustre Les Saisons de la Vie (trois ouvrages aux éditions du Lombard en 1985 et 1986) et les Voyages clos - Montagne Fleurie, un récit publié dans Circus en 1988. En 1989, avec le chanteur Julos Beaucarne, il entreprend une longue quête onirique intitulée l'Appel de madame la Baronne (aux éditions Casterman). Dessinateur réaliste et sensible, dans la tradition des grands graveurs du XIXe siècle, Jean-Claude Servais est également un merveilleux conteur. En douceur, il met en place son univers et parle de la campagne, du début du 20e siècle ou bien encore de sa région (la Gaume, située en Belgique, tout près du Luxembourg).

Thématiques

  • #endstrips
  • #woods
  • #children
  • #flowers

14 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Bobby75 Magnifique, comme toujours :) Et si sur Paris, courez-vous vite voir l'exposition des très belles planches du nouvel album de JC Servais. Il n'a rien perdu de son talent.
12 oct. 2018 11:13
charles20220 Pureté.
17 sept. 2017 17:02
ayrton Les débuts d'un auteur aussi talentueux que modeste et qui dessine si bien les jolies filles. Belle acquisition.
19 mars 2017 23:02
KrzysztofG Not bad ;)
19 mars 2017 09:48
percevent Très jolie planche d'un Grand artiste. Félicitations.
18 mars 2017 15:22
Bakame Très belle planche
18 mars 2017 10:55
TontonCalou Bravo, c'est très beau !
18 mars 2017 10:24
MM60 Une tres belle planche de fin pleine de charme
18 mars 2017 10:14
jfmal Elles sont belles les filles de Servais!
18 mars 2017 09:46
stephane C'est beau Servais, surtout dans les années 80...
18 mars 2017 09:28
Carbonnieux la belle époque de JC Servais !
18 mars 2017 09:16
michael07 Très chouette. .Tu vas être obligé de passer chez moi boire un bon orval et faire dédicacer cette planche ;)
18 mars 2017 09:09
DogMengo Félicitations! Très très belle planche. Quelle douceur. Je la voulais aussi mais bon ; )
18 mars 2017 09:02
Difool Très belle planche de fin, le trait de Servais est d'une grande finesse.
18 mars 2017 08:50