Dans la collection de ayrton 
2179 

Hommage à Paul Cuvelier

Planche originale
Encre de Chine

Commentaire

Hommage à Paul CUVELIER
Publication dans le Nouveau Tintin n° 580 du 21 octobre 1986
Encre de Chine sur papier
Galerie Petits Papiers, 2000.

1986 : 40ème anniversaire du journal TINTIN. Pour commémorer l'évènement, les Editions du Lombard publient un numéro "Spécial anniversaire" de 92 pages (n°43 de la 41éme année pour la Belgique, n°580 pour la France). Entre autres initiatives, la rédaction demande à Ted Benoit, Carin, Yslaire et Torton de donner leur interprétation des premières planches parues dans le tout premier numéro du journal, dessinées respectivement par Hergé, Jacobs, Cuvelier et Laudy. Seul Yslaire auréolé du succès du premier Sambre juste sorti, se tire avec les honneurs de cet exercice particulièrement périlleux. Tout en respectant l'esprit de l'original, il en dynamise le découpage et lui insuffle une touche de romantisme bienvenue.
Pour moi , une des très belles réalisations noir et blanc d'Hislaire dans les années 80'.

A propos de Yslaire

Bernard Hislaire est né à Bruxelles, en Belgique. Son enfance se déroule dans un environnement aisé et de haut niveau intellectuel. Rapidement, il produit ses premiers dessins pour le fanzine Robidule et travaille son style à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. En 1975, à seulement 18 ans, il rejoint l'équipe graphique de Spirou où il écrit une courte histoire dans la section offerte aux jeunes artistes. Peu après, il enchaîne avec un récit de seize planches, Le Troisième Larron. Dès lors, il est soutenu par son éditeur, Charles Dupuis, et par le scénariste Raoul Cauvin. En 1978, il y publie avec Jean-Marie Brouyère Coursensac et Baladin avec de lancer la même année sa première série, Bidouille et Violette, publié en albums chez Dupuis entre 1981 et 1986. En 1986, il lance Sambre avec Balac (pseudonyme de Yann), sous le nom d'« Yslaire ». Cette série, d'inspiration romantique, racontant l'amour impossible entre Bernard Sambre, un jeune bourgeois, et Julie, une prolétaire, durant la Révolution française de 1848, est originale de par son style graphique différent, ainsi que par la palette des couleurs utilisées, très restreinte et centrée sur le rouge. L'intégralité de la série, publiée par Glénat, est un succès critique et commercial.

Thématiques

  • #children
  • #coast
  • #boats
  • #stairs

6 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Zizanion Simplement magnifique. Quelle souplesse du trait!
6 oct. 2018 23:25
jlucparker J'avais loupé ça. C'est splendide.
5 août 2015 21:45
lsu38 j'aime beaucoup cet hommage - un bon résumé de Cuvelier et de Yslaire
21 déc. 2014 12:00
bullesdado Magistral, du tout bon Yslaire....
11 août 2014 20:55
salome3544 Superbe ! Un magnifique hommage ...
11 août 2014 09:32
TueurDEriban Magnifique, bravo a vous +++
11 août 2014 07:06