Dans la collection de Spirou
« Colin le Menuisier », 1967. par Raymond Macherot, Yvan Delporte - Illustration
234 

« Colin le Menuisier », 1967.

Illustration
1967
Aquarelle
14.5 x 53 cm (5.71 x 20.87 in.)
Publication.
Fauvisme.
La couverture de l'album.
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...
Carrousel encore...

Description

Raymond MACHEROT : gouache sur carton pour les pages 3 et 4 de Colin le Menuisier.
Sans doute la plus belle page de cet album DUPUIS publié en 1967 et formant le 9ème titre de la collection de livres illustrés pour enfants Carrousel dans laquelle s'exprimèrent FRANQUIN, WILL, PEYO, ROBA, MACHEROT, KIKO, SALVERIUS, DEGOTTE, MATAGNE, DEVOS, DELPORTE, ROSY, etc

Commentaire

Composition extraordinaire, d'une maîtrise absolue et d'une très fine subtilité, alliant la simplicité, le naturel et l'efficacité. Performance technique que de faire "tenir" ensemble tous ces éléments sur autant d'espaces et de plans - l'exploit artistique se déployant paradoxalement sur une minuscule surface.

C'est bien sûr le personnage éponyme qui se détache en premier. Colin semble guidé par un papillon jaune qu'on ne retrouve que sur la couverture de l'album, et qui l'invite à prendre lui aussi son envol de façon insouciante. Le tout jeune homme commence à peine son voyage initiatique. A gauche il laisse deux maisons disposées suivant une construction finement élaborée (du discret et profond encaissement vertical pour l'une, au déploiement de trois corps horizontaux pour l'autre) : le jeune personnage tourne le dos au foyer et à la matrice rassurante. A droite, la roulotte des bohémiens, la ferme, la route bordée d'arbres : les lendemains. En bas un foisonnement minéral et végétal; rochers, cailloux, herbes, plantes et fleurs. En haut, l'espace du ciel et des nuages. Deux oiseaux à gauche, douze à droite, qui soulignent les effets de profondeur de champ, et renforcent les symboliques du voyage, de la découverte, de la liberté. Partout, la délicatesse des détails, au service d'un récit de mise en garde face aux dangers de la vie. La fable est intemporelle, universelle, "naturelle" : l'Homme, la nature humaine, la Nature. Graphiquement, les rondeurs des arbres répondent à celles des minéraux suivant des proportions à l'équilibre apaisant : l'harmonie du Grand Pan était intimement vécue au quotidien par cet immense artiste à la sensibilité hors du commun. Et c'est cette harmonie immuable qui est ici restituée, avec autant de talent que le poète Virgile lui consacra, 20 siècles avant Raymond MACHEROT.

Parcourir cette représentation de la Nature, c'est s'y perdre et s'y retrouver tout à la fois. Une oeuvre miniature inépuisable au regard, et qui contient en elle la partie la plus fraîche, la plus tendre, la plus naïve et la plus aboutie des créations de MACHEROT. Sous le naturel et l'apparente simplicité, des trésors de maîtrises, de technicité, d'inventivité, de savoirs, de visions - spatiales et transcendantes : une poïesis exacerbée. Une Invitation au Voyage plus verlainienne que baudelairienne ou rimbaldienne : "La vie est là, simple et tranquille" et tout l'art du créateur est de dissimuler son travail sous une simplicité de surface. Avec fluidité, naturellement, le regard est absorbé ici, là, puis là, et ailleurs : l'onirisme se nourrit ici autant de la grâce et de l'harmonie d'un paysage ouvert vers l'au-delà et vers l'autre, que d'un imaginaire paisible et coloré qui partirait de l'enfance pour mieux nous y ramener.

Publication

  • Colin le menuisier
  • Dupuis
  • 01/1967
  • Page 3+4

A propos de Raymond Macherot

Raymond Macherot est un auteur de bande dessinée belge. Teintée d'une poésie très personnelle, l'œuvre de Raymond Macherot exprime, à travers les métaphores animalières, une satire acérée de la société des hommes, dans un état d'esprit « écolo » avant la lettre. Toutefois, cette poésie n'exclut pas un réalisme cruel en ce qui concerne la condition animale, gouvernée par la quête de nourriture. C'est un thème récurrent dans l'œuvre de Macherot, qui met fréquemment en scène des carnivores désireux de dévorer d'autres personnages, en particulier dans les albums Les Croquillards, Le Furet gastronome ou Chaminou et le Khrompire.

Thématiques

  • #children
  • #birds
  • #christmastree
  • #butterflies
  • #flowers
  • #woods
  • #trip

11 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Zizanion Toute la poésie de Macherot. Que c'est beau!!!
12 juil. 2019 à 05:15
ayrton Un immense artiste, une de ses plus belles illustrations hors BD, qui rejoint la collection d'un vrai connaisseur.
29 juin 2019 à 08:42
philq que c'est gai !! bravo
28 juin 2019 à 23:47
Barttallica Knappe aanwinst!
28 juin 2019 à 22:14
Taboem MAGNIFIQUE! J’adore cette illustration. A vendre??
28 juin 2019 à 15:06
Nicfit Belle illustration et excellent commentaire
28 juin 2019 à 14:20
rubine tres tres belle collection
28 juin 2019 à 12:06
Kiki06 Très belle composition, avec un commentaire comme je les aime !
28 juin 2019 à 06:47
Xupak Un Superbe Dessin , un Bel Achat , du Macherot Différent et Assez Original !!.
28 juin 2019 à 06:39
TontonCalou Une leçon de composition et d'harmonie par un artiste complet !
27 juin 2019 à 22:14
YoannB Très mignon, j'aime beaucoup.
27 juin 2019 à 21:59