Dans la collection de Laerte 
Anges par Enki Bilal - Illustration
432 

Anges

Illustration
2012
Fusain
Encadrée

Description

Anges, esquisse préparatoire à une toie sur les Anges, crayonné sur calque, reproduite dans Graphite in Progress (2)

Commentaire

La résonance du talent d’Enki Bilal tient pour partie à son art pour incarner des archétypes. Non seulement il affirme sa singularité avec un trait immédiatement identifiable mais surtout il crée des figures qui touchent et façonnent l’inconscient collectif.
Dans cet esprit, celle illustration sur calque met à l’honneur des figures récurrentes de son œuvre: le couple enlacé, les bandes drapées comme trait d’union, la flaque en corole dont on ne sait si elle jaillissement ou engloutissement de l’être, la dimension angélique qui touche au divin, le vêtement en (ori)peau organique et trouée...
Et pour parfaire la double valence homme / dieu, Bilal ajoute la coiffe ornée de l'uræus. Attribut des dieux et pharaons égyptiens, ce cobra femelle est dressé en magie de protection.
Il en ressort une évidence graphique et angélique. Donc hors temps et espace. Ce qui nous porte vers le rêve éveillé. Soit la puissance archétypale.

Publication

  • Graphite in progress - volume 2
  • Barbier Et Mathon
  • 09/2018
  • Page intérieure

A propos de Enki Bilal

Enes Bilal, dit Enki Bilal est un réalisateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée français. Enki Bilal est né le 7 octobre 1951 à Belgrade mais s'installe en France dès l'enfance. Très jeune, il collabore au journal Pilote en y publiant sa première histoire. En 1975, il croise la route du scénariste Pierre Christin. Très vite, les deux hommes s'associent pour réaliser une collection d'albums fantastiques (la Croisière des oubliés, le Vaisseau de Pierre, la Ville qui n'existait pas, la Phalange de l'Ordre noir...). Par la suite, il se lance seul dans la publication d'album (la Trilogie Nikopol, 1980-1992 ; la Femme piège, 1986) et travaille parallèlement sur les décors de la Vie est un roman (1983), film d'Alain Resnais. En 1989, il tourne lui-même le film Bunker Palace Hôtel avant de réaliser Immortel en 2004.

9 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Carbonnieux un beau couple enlacé avec la patte bien de Bilal !
29 oct. 2019 à 14:52
Cosmoschtroumpf Magnifique !
12 mars 2019 à 21:25
fazo Élégante alliance de l’œuvre et de sa description. Bravo
4 mars 2019 à 00:52
BrunoPLZ Superbe.
3 mars 2019 à 20:07
salome3544 Une analyse d'un admirateur confirmé ...
3 mars 2019 à 11:11
Flamby69 Superbe crayonné
3 mars 2019 à 10:52
ComicArtFan Magnifique crayonné !
3 mars 2019 à 09:48
BDmotion Un joli couple comme je les aime ;-)
3 mars 2019 à 09:39
janvier Très beau dessin! Bravo!
3 mars 2019 à 08:22