Artwork for sale by Boris 
For sale - A VENDRE Bilal, crayonné,
2722 

A VENDRE Bilal, crayonné, "Le Mur"

Original art
2008
Pencil
Mine de plomb sur calque
21 x 29.7 cm (8.27 x 11.69 in.)
Price : 3,000 €  [$]
Version colorisée
... Le vrai mur se dévoile...
Le Blockhaus, près de La Rochelle
Enki Bilal et le philosophe Paul Virilio
Le documentaire diffusé en 2008 par ARTE
L'une des images du portfolio Die Mauer

Description

Dessin diffusé en 2008 dans le documentaire "Penser la vitesse" (ARTE). Puis publié sur deux pages pleines (double page spread, comme on dit outre-manche) dans Graphite in Progress, édition Barbier, en 2016.

Inscriptions

Signé en bas à droite

Comment

Ce crayonné sur calque, publié sur deux pages pleines (double page spread, comme on dit outre-manche) dans Graphite in Progress, est la version quasi aboutie d'une dessin diffusé sur ARTE, en 2008, dans un documentaire consacré au philosophe et urbaniste Paul Virilio, "Penser la vitesse".

Le "Mur" représenté existe réellement: il s'agit d'un blockaus proche de La Rochelle. Le réalisateur s'est amusé à superposer le dessin et le vrai mur, puis à progressivement effacer le dessin, laissant apparaître Enki marchant au pied du mur (voir images additionnelles).

Enki Bilal et Paul Virilio évoquent, dans ce documentaire qui invite aussi notamment Jacques Attali, Jean Nouvel et Hubert Védrine, le concept de l'"accident", structurellement lié à toute invention ou tout progrès.

On retrouve dans ce dessin nombre des principales inspirations d'Enki, du fameux portfolio "Die Mauer", avec ses missiles fichés dans le Mur, jusqu'au dérèglement climatique de sa dernière trilogie, avec ce sous-marin en maraude au pieds du mur. Plus quelques ailerons de requins, qui comme le "batracien" d'Enki parsèment ses créations. Pourtant, quelques décennies séparent ces différentes oeuvres! Comme quoi au-delà des apparences formelles, l'univers de Bilal est un tout cohérent.

Pour voir le documentaire, c'est là: https://www.youtube.com/watch?v=-zbdiFqbTnw

Extraits de l’introduction très juste de Enki Bilal à son ouvrage « Graphite in progress »:

« Le crayon d’un enfant, le tout premier en tout cas, mal tenu entre les doigts, le poing souvent refermé dessus, laboure le papier à la manière d’un tracteur. Pourtant, déjà, la magie est là (…) La loi de l’addiction à vie restera au graphite, c’est une réalité intangible. L’odeur du crayon fraichement taillé est dans nos gènes, ad vitam (…) Ce petit livre est un modeste hommage à la mine de plomb. »

Publication

  • Graphite in progress
  • Barbier & Mathon
  • 09/2016
  • Interior page

About Enki Bilal

Enki Bilal, the son of a Czech mother and a Bosnian father, spent the first nine years of his life in Belgrade, where the ghost of World War II still haunted everyday life. The Bilal family moved to Paris in 1961, where Enki Bilal was drawn to comics and cinema. He started at Pilote in 1972, making illustrations, covers and short stories. Three years later, Bilal met writer Pierre Christin, with whom he created several comics by combining comic strips with photos, including 'Légendes d'Aujourd'hui', 'La Croisière des Oubliés' and 'Partie de Chasse'. In 1980 he began his award-winning 'Nikopol-trilogy', including the books 'La Foire aux Immortels', 'La Femme Piège' and 'Froid Équateur'. Besides these comics activities, Enki Bilal started working in film, theater and opera. He created sets, costumes and posters for a theater play and worked on two feature films. Apart from these and other occupations, like photo retouching and glass painting, Bilal published 'Le Sommeil du Monstre', the first installment in his Hatzfeld tetralogy, in 1998. He published the last volume of this series about the the breakup of Yugoslavia from a future viewpoint, in 2007. Text (c) Lambiek

4 comments
To leave a comment on that piece, please log in
ComicArtFan Superbe crayonné !
Oct 5, 2019, 8:37 AM
fabcollection Très évocateur. Absurde et onirique à la fois.
Nov 22, 2016, 12:08 AM
macama Excellent choix de crayonné
Nov 21, 2016, 9:57 PM
TontonCalou Très belle mise en perspective de ce work in progress...ou quand la passion s'explique par la raison. ;-) Bravo !
Nov 21, 2016, 9:20 PM