In Carbonnieux  's collection
1987 - La Femme Piège, déshabillée pour Playboy by Enki Bilal - Illustration
874 

1987 - La Femme Piège, déshabillée pour Playboy

Illustration
1987
Gouache
Travail réalisé à la Gouache et non à l'acrylique
Feuille 32,5 x 25,7 cm pour une image de 21,2 x 17,5 cm
Expo Artcurial
Idem
Idem
Gros plan pris à l"expo chez Artcurial
Pour le portfolio à 1.000 ex. de C. Desbois 7 past heures 7 : 7 sérigraphies pour sept heures d'une tranche de vie de Bilal
Sa publication dans Playboy
Le sommaire du Playboy de février 1988
Le Playboy de février 1988
Portfolio Desbois
Ensemble de 18 postales éditées à l’occasion de l’exposition enkibilalandeuxmilleun du 20 janvier au 14 avril 2001
Le dessin pour Playboy imaginé par Jacques Tardi en 1987 !

Description

1988 : Dessin publié dans Play-Boy n°30 de février pour sa rubrique "Strip BD - Les dessinateurs déshabillent leurs héroïnes"

1991 : dans le portfolio 7 past 7 heures édité par Christian Desbois
1999 : pour la première fois dans un album, à savoir la 2ème édition de "L'état des stocks"
2001 : pour un jeu de 18 cartes postales édité pour l'exposition Enkibilalandeuxmilleun à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
2006 : dans la 3ème édition augmentée de son Etat des Stocks

La partie dessin est réalisée au format 1/1 de la publication dans Playboy

Inscriptions

signé BILAL

Comment

« Il se trouve qu'une Femme Piège, ça se peint » , dixit Bilal (BoDoï n°11 de septembre 1998).
« Elle a un aspect pathétique avec toute cette souffrance dont on ignore les raisons. C'est un personnage que j'aime profondément dixit Bilal à J-M Thévenet en 1987 !

1987/88. Je lis alors plutôt (A Suivre), Vécu et Circus que Playboy. Faut dire qu'à cette époque, on trouvait beaucoup mieux chez Arcane, chaussée de Wavre à Bruxelles...
Je suis alors fasciné par cette nouvelle vague d'auteurs "modernes" qui sont en train de changer les codes de la BD depuis le début des années 80.
Les Tardi, Manara, Schuiten, Comès, Boucq, Rochette, … Et Bilal en fait partie (de chasse).

Sauf que le Bilal qui me claque alors à la figure n'est pas celui de son trait à l'encre alors clairement sous influence des hachures de Giraud ! Non. C'est définitivement le Bilal couleur. Celui de Partie de chasse et de sa Femme Piège, album sorti en avril 1986.

La Femme Piège, alias Jill Bioskop, c'était cet album vendu avec son faux journal Libération glissé dans l'e.o. !
Une Histoire et une famille de personnages qui confirment l'entrée de Bilal dans le panthéon des auteurs modernes cités plus haut.
Les illustrations de cette première époque de la Femme Piège ne sont pas légions. Les spécialistes vous diront qu'elles sont au nombre de trois, à savoir : la couverture de l'édition originale, la sérigraphie éditée par C. Desbois et celle-ci commandée fin 1987 par le magazine français Playboy.

Playboy proposera en 1987/88 une rubrique mensuelle "Strip BD, les dessinateurs déshabillent leurs héroïnes" à laquelle participèrent une bonne douzaine de dessinateurs BD dont Yslaire (Julie), Dany (Colombe), Tardi (Adèle), Bourgeon (Mariotte), Mézières (Laureline), Rossi, Arno, Vatine, ...etc... et Bilal !

Aussi naturellement que Tardi ne choisira son Adèle, Bilal optera pour déshabiller Jill Bioskop avec sa pilosité bleutée et sa petite camisole.
Bilal est alors au sommet de ce qu'il réalisera à la gouache.

En 1987, à l'occasion de son livre écrit aux Editions Seghers (collection Le club des stars), J-M Thévenet interviewe Bilal alors qu'il vient de sortir La Femme piège. A cette occasion, Enki lui avouera : « J'avais un besoin physique de faire une histoire avec une femme. Je souhaitais un personnage féminin à moi. […] Elle a un aspect pathétique avec toute cette souffrance dont on ignore les raisons. C'est un personnage que j'aime profondément. J'ai "fabriqué" Jill Bioskop comme j'aurais fabriqué un mec, elle est féminine, mais bon ! Je n'ai pas voulu, sincèrement, m'embarrasser de ce genre de préoccupations. Ce n'est pas un choix, ce n'est pas déterminé au départ. Jill Bioskop ne réagit pas en fonction de sa féminité mais de sa force, ce n'est donc pas totalement un personnage féminin. Et puis je n'ai pas attendu trente-cinq ans pour savoir que l'homme et la femme cohabitent en moi

En 1998, lors d'une interview donnée à BoDoï n°11 et de l'évocation de cette époque de la séparation avec Christin, Bilal avoue que « Je vivais alors un certain nombre de changements, notamment dans ma vie personnelle, qui m'ont littéralement aspiré vers ce qui allait devenir La Femme Piège, album exécuté en solo et par nécessité, quasiment en état d'urgence. Au sortir de cette véritable aventure qui fut une expérience épuisante, j'étais transformé. Je suis devenu peut-être égoïste à cette époque, mais je voulais creuser mon propre filon, mes obsessions, angoisses, peurs, plaisirs et fantasmes. Ces thèmes étaient largement absents de nos premiers bouquins? […] La Femme Piège a cristallisé sur elle à la fois le regard des hommes et celui des femmes, ce qui pour moi est une victoire et un plaisir. Reste que mes personnages sont le reflet de moi-même, de mes contradictions, de mon mal-être.»

J'ajouterai ce qu'il en dit en 2016 à Beaux-Arts à propos de ses "secrets du succès" dont celui de "créer un personnage féminin emblématique" : « J'ai conçu Jill Bioskop à un moment compliqué et chaotique de ma vie sentimentale, au point de vouloir entrer de manière atypique dans la peau, la tête d'une femme, elle-même devenant alors atypique, puisque je deviens sa voix intérieure. » (Beaux Arts HS , Les secrets des chefs-d'oeuvre de la BD de science-fiction)

https://www.dailymotion.com/video/xfeayp



https://www.youtube.com/watch?v=9ZUJTWuqa3Q

Publications

  • 7 past heures 7
  • 1000 Editions
  • 01/1991
  • Interior page
  • Milleneufcentquatrevingtdixneuf
  • Les Humanoïdes Associés
  • 11/1999
  • Interior page
  • Nouvel état des stocks
  • Casterman
  • 04/2006
  • Interior page

About Enki Bilal

Enki Bilal, the son of a Czech mother and a Bosnian father, spent the first nine years of his life in Belgrade, where the ghost of World War II still haunted everyday life. The Bilal family moved to Paris in 1961, where Enki Bilal was drawn to comics and cinema. He started at Pilote in 1972, making illustrations, covers and short stories. Three years later, Bilal met writer Pierre Christin, with whom he created several comics by combining comic strips with photos, including 'Légendes d'Aujourd'hui', 'La Croisière des Oubliés' and 'Partie de Chasse'. In 1980 he began his award-winning 'Nikopol-trilogy', including the books 'La Foire aux Immortels', 'La Femme Piège' and 'Froid Équateur'. Besides these comics activities, Enki Bilal started working in film, theater and opera. He created sets, costumes and posters for a theater play and worked on two feature films. Apart from these and other occupations, like photo retouching and glass painting, Bilal published 'Le Sommeil du Monstre', the first installment in his Hatzfeld tetralogy, in 1998. He published the last volume of this series about the the breakup of Yugoslavia from a future viewpoint, in 2007. Text (c) Lambiek

36 comments
To leave a comment on that piece, please log in
macama Totalement iconique et dérisable . Profites et prends grand soin de cette beauté fatale . toutes mes félicitations pour ce choix au combien judicieux ...
May 9, 2019 10:07 AM
marco un bien beau dessin de la belle période de bilal
May 5, 2019 8:15 PM
Sam06 Une superbe illustration de la meilleure période! Les couleurs sont sublimes et chatoyantes! Du beau Bilal!
May 4, 2019 10:49 PM
2dCHRIS Du très grand Bilal. J’adore ! Merci pour ce partage
May 2, 2019 4:15 PM
Archiviste Longtemps que je n'avais pas vu un dessin qui fasse envie à ce point. Content qu'elle soit chez toi !
May 2, 2019 2:59 PM
Bobby75 Moi je me contenterais déjà d'une belle sérigraphie ;) Superbe et ravi qu'elle ait fait réapparition par ici :) Merci V. !
May 2, 2019 9:44 AM
Va Fatale
May 2, 2019 7:57 AM
DersouOuzala "Cyan" est trop pour moi ... Je tombe dans le piège de la femme-piège et me fais avoir comme un bleu !!!
May 1, 2019 11:15 PM
becoolman Une des plus belles Bilal du site ! Sans doute l effet Playboy ! Et je ne mets pas des appréciations sur toutes les Bilal du site !
May 1, 2019 3:20 PM
Tarkey Du pure trash/soft Bilalien , superbe
May 1, 2019 11:18 AM
zitoon Ca va, tu n'est pas rentré bredouille! profites en bien, ce dessin est superbe.
May 1, 2019 10:30 AM
JeanLuc Bravo, magnifique !
May 1, 2019 10:23 AM
Foligatto Magnifique !
May 1, 2019 8:23 AM
Difool Après du Manara, du Bilal érotique, bientôt une planche de Druuna ??? Très belle illustration qui ne laisse pas indifférent !
May 1, 2019 6:25 AM
ThierryStark Rhoo .. elle est belle celle-là.. Vivement que je revienne sur le marché..!!
Apr 30, 2019 11:49 PM
BDLUX Bravo j’ai hésité et finalement moi aussi reculé sur l’estimation. Excellent choix, ce dessin est superbe.
Apr 30, 2019 9:31 PM
mariol Du très beau Bilal ! Superbe !
Apr 30, 2019 9:26 PM
Spirou Elle a changé la Schtroumpfette...
Apr 30, 2019 9:14 PM
fabcollection Oui très beau. Et toujours ces murs un peu crades qui se lézardent ...
Apr 30, 2019 8:48 PM
Xupak Une Rare illustration Disponible de Bilal en Dehors des Planches Originales de La Femme Piège...
Apr 30, 2019 8:35 PM
jfmal Oh le beau minou! Je dois avouer que je lorgnais sérieusement sur ce dessin avant la vente. C'est juste l'estimation qui m'a fait reculer... Un peu jaloux mais néanmoins content pour toi Vincent.
Apr 30, 2019 8:27 PM
Flamby69 Que cette illustration est belle avec des couleurs comme seules Bilal arrive à produire... un coup de cœur !
Apr 30, 2019 8:10 PM
Fly un moderne classique en plus dans ta collection, bravo!
Apr 30, 2019 5:29 PM
philq un tres bon choix, bravo Vincent
Apr 30, 2019 4:49 PM
fletch Bravo pour cet achat et pour ton... érudition dans des domaines divers et variés ;o)
Apr 30, 2019 4:37 PM
JasonFly Bravo, tout ce que j'aime chez Bilal, et qui va bien avec ta superbe collection
Apr 30, 2019 4:11 PM
bdcaptivant Bravo. Superbe pièce ;-)
Apr 30, 2019 4:07 PM
lsu38 oooooohhhhh la belle bleue ;-) suis jaloux...
Apr 30, 2019 4:02 PM
RA Je savais bien que tu avais fait un bel achat ce Samedi. Bravo.....
Apr 30, 2019 4:02 PM
salome3544 Que c'est Bio ... skop ! ;-)
Apr 30, 2019 3:47 PM
Boris Superbe, un poil (bleu) Playboy, très réussi! Je me contenterai donc de la sérigraphie ;-)
Apr 30, 2019 3:33 PM
TontonCalou Merci pour le beau visuel !
Apr 30, 2019 3:09 PM
Harry Superbe, Iconique, Amaaaazing !! :)
Apr 30, 2019 2:54 PM
michael07 Classe
Apr 30, 2019 2:48 PM
Mezzanine Une évidence dans cette magnifique collection, bravo :)
Apr 30, 2019 2:45 PM
Bioskop Les illustrations couleurs de Bilal avec ce personnage et qui datent de la fin des années 80, c’est juste rarissime et ça se compte sur les doigts d’une seule main. Comme le dit l’auteur lui même : une femme piège ça se peint ! On en a ici un magnifique exemple avec cette représentation et l’utilisation de cette palette de couleurs à la gouache tellement représentative du travail de l’auteur à cette époque. Une vrai top pièce en Bilal, bravo ! Magnifique !
Apr 30, 2019 2:37 PM