Le Si... si... si... : Zibbhebu

February 18, 2019,  by  2DGalleries

 

Ce mois-ci c'est Zibbhebu qui répond aux questions du Si... si... si... !

 

 

1. Si je devais citer un élément déclencheur qui m'a poussé à acquérir mon premier original et donné envie de collectionner ?

 

Le hasard !

 

Il y a maintenant une éternité, me rendant au rayon librairie d'un grand magasin parisien, je suis tombé en pleine séance de dédicaces d'albums de bandes dessinées. A mon émerveillement stupéfait, j'ai découvert à cette occasion que les auteurs ne se contentaient pas de signer leurs albums avec deux/trois mots aimables, mais qu'ils dessinaient dedans !!!

Il y avait Michel Blanc-Dumont. Fou de western, je lui ai fait dédicacer deux Jonathan Cartland et oubliant complètement ce que j'étais venu faire à l'origine dans cette librairie, je suis rentré aussitôt chez moi pour montrer mes trésors à ma famille.

 

 

 

 

Illustration par Michel Blanc-Dumont, dans la collection de JD

 

 

 

Comme je n'ai pas l'esprit particulièrement vif, il a fallu un autre hasard pour que je réalise qu'il était aussi possible d'acquérir des illustrations et des planches originales.

 

Cela s'est déroulé quelques années plus tard lors d'une autre séance de dédicaces, lors de laquelle j'ai rencontré René Sterne et comme je lui disais tout le bien que je pensais du Repaire du Katana, le deuxième tome d'Adler, il m'a répondu qu'il vendait plusieurs de ses planches. 

 

 

 

 

 

 

 

Quoique fort raisonnable, le prix dépassait mes possibilités financières et je n'ai pas pu donner suite à la proposition. Et à mon grand regret, ce n'est donc pas avec une planche de Sterne que j'ai commencé ma collection !

 

 

 

2. Si je pouvais ajouter à ma collection une œuvre présentée  actuellement dans les galeries de 

2DG ?

 

La couverture du Cavalier perdu de Jean Giraud, dont Billbaroud est l'heureux propriétaire : 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'avais sept ans lorsque j'ai commencé à suivre les démêlés du lieutenant Blueberry contre le terrible Quanah et les abominables Mexicains.

L'épisode était pré-publié dans Pilote, hebdomadaire que mes parents m'achetaient tous les quinze jours : l'achat était hélas subordonné à mes résultats scolaires !

Autrement dit, je découvrais les péripéties de ma série favorite de manière syncopée et gloire à celui, bienfaiteur des malheureux cancres de mon acabit, qui a pensé à mettre un petit résumé du déroulement des histoires à suivre en haut de page. 

 

Deux très très longues années plus tard, l'album est sorti. Je bavais d'envie devant les devantures des librairies où je pouvais admirer cette magnifique couverture. Tout était là pour me faire rêver: le cowboy galopant vers son destin, le désert, les cactus et la menace apache que je ressentais.

Et à chaque fois que je la regarde, le plaisir est toujours là, toujours identique.

 

 

 

3. Si je ne devais conserver qu'une seule œuvre dans ma collection ?

 

S'il est ici un nombre sidérant de collections exceptionnelles dignes des salles d'exposition des musées, mes galeries ressortissent davantage au cabinet de curiosité.

 

Pour le meilleur, on y trouve des choses amusantes et inattendues, pour le pire, des horreurs totalement indéfendables artistiquement et qualitativement, mais que j'aime bien (mon entourage a toujours émis les plus expresses réserves quant à mon bon goût, donc je me suis fait une raison depuis le temps).

De ces pièces, j'en retiendrais deux (oui je triche mais bon...)  que je souhaiterais conserver quoiqu'il arrive.

 

La première est une illustration de Gaston Niezab (1886-1955) : 

 

 

         

 

 

 

 

On ne se souvient plus guère de ce dessinateur aujourd'hui qui eut une activité débordante dans les années 40 et jusqu'à son décès.

Sa production est très inégale souvent contraint qu'il était de bâcler son travail en raisons d'impérieuses exigences de délais de publication, mais son dessin, très marqué par le style de son époque comme le montre ces cases des Deux orphelines ne manque pas de charme: 

 

 

 

 

 

 

 

 

On trouve assez facilement des planches de sa série Moha, un tarzanide vêtu d'une tunique en peau de bête, dont les aventures étaient publiées en complément de celles du Tarou de Bob Dan dans la revue éponyme d'Artima  mais il faut bien admettre qu'elles sont loin d'être enthousiasmantes.

En revanche, ses illustrations de livres sont plus rares, mais témoignent de son incontestable talent, comme ce dessin gothique dessiné à la plume, à l'atmosphère lugubre et inquiétante que j'aime énormément.

 

Mon deuxième choix est d'une toute autre nature et relève des pièces amusantes de ma collection. C'est une planche de Didier Crisse de 1979, probablement éditée dans un numéro de Spatial, une revue des éditions Michel Deligne :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une planche préhistorique à tout point de vue, tant par son sujet que pour son auteur dont c'était les débuts, pour ne pas dire les premiers tâtonnements. Bourrée de défauts et de scories je la trouve cependant irrésistible.

Je me demande bien ce que Crisse en penserait aujourd'hui et ne manquerai pas de lui poser la question si j'ai le bonheur de croiser un jour sa route.

 

 

     

 

4. Si je pouvais avec un budget de 5 000 € acquérir une ou plusieurs œuvres parmi celles proposées en vente sur 2DG ?

 

Sans hésiter, ce portrait sublime de Walter Minus: 

 

 

 

 

Cette illustration est proposée à la vente par Lezardsbd

 

 

 


5. Si j’étais un personnage de Bande Dessinée ?

 

Il est bien évident que seul un personnage un peu avantageux du style Superman, Tarzan ou Zorro peut me rendre justice. Ce qu'il y a de surprenant c'est que cette évidence ne semble pas avoir sauté aux yeux de mon entourage. Ainsi, aux temps bénis où j'étais jeune adolescent, mon père qui me piquait mes Pilotes pour y faire de regrettables lectures, trouvait tout à fait adéquat de me surnommer Duduche.

 

 

 

 

 

Franchement, je me demande bien ce que je pouvais avoir de commun avec le consternant héros de Cabu, mais ma légitime indignation s'est transformée en stupéfaction lorsque j'ai constaté que le reste de la famille partageait l'opinion de Monsieur mon Papa.

 

Aujourd'hui, j'ai un peu revu mes prétentions à la baisse et j'admets que me comparer à Tarzan est peut-être un chouïa présomptueux.

En fait, je ne peux plus lire une BD où l'on voit un malheureux père se dépatouiller tout seul pour élever une progéniture remuante sans m'identifier lui : le père de Ducobu obligé de se planquer pour ne pas avoir à aborder avec quiconque le désastreux sujet des résultats scolaires de son rejeton, c'est du vécu !

De même, le pauvre papa Paddle totalement dépassé par les événements, c'est un sosie !

 

 

 

 

Cette planche est dans la collection de Philmas

 

 

 

 

Selon mes fils, j'aurais tout de Donald, l'oncle Picsou en moins. Mais vu que ce dernier semble immortel et que de surcroît il est souvent à l'origine de ses déconvenues, je ne suis pas sûr de le regretter.

 

 

 

 

Cette illustration est dans la collection d'Eltanin

 

 

 


6. Si j'avais la possibilité de passer une journée avec un artiste disparu ?

 

Harold Foster ! C'est mon dieu !

Il a révolutionné la bande dessinée réaliste d'aventure avec son Tarzan. Un dessin d'une élégance et d'une qualité jusqu'ici inconnues.

 

 

 

 

Cette planche est dans la collection de Billbaroud

 

 

 

 

Prince Valiant, que j'ai découvert en noir et blanc dans les magnifiques volumes publiés dans les années 70 par les éditions Serg, est tout bonnement somptueux. L'académisme au sens le plus noble du terme.

Chaque vignette est ciselée tel un bijou et la qualité est demeurée constante avec les années, sachant qu'Harold Foster lui a consacré plus de 40 ans de sa vie. Une merveille que je ne me lasse jamais d'admirer.

 

 

 

 

Prince Valiant par Hal Foster. Cette planche est dans la collection de JCS

 

 

 

 


7. Si je pouvais poser une question à cet auteur ?

 

Je donnerais bien des choses pour avoir le privilège de voir travailler ce fantastique artiste.

Je me permettrais deux petites questions: Monsieur Foster, ne vous êtes-vous jamais lassé de votre personnage et n'avez-vous jamais été tenté par le western ?

 

 


8. Si je ne devais posséder qu'un seul album dédicacé dans ma collection ?

 

Théodore Poussin dans le premier tome de l'intégrale par Frank Le Gall: 

 

 

 

 

Théodore Poussin, par Frank Le Gall

 

 

 

J'adore cette dédicace que je considère être la plus belle de ma collection.

 

Et dire qu'elle a été réalisée en mon absence et que je n'ai jamais rencontré Frank Le Gall !

En effet, la séance de dédicace s'est tenue un jour où je travaillais et c'est le responsable du département bande dessinée de la grande enseigne qui l'avait invité qui s'est chargé de mon album. Ami de Frank Le Gall, il l'a hébergé le temps de son séjour et c'est tranquillement, le soir après le diner que ce dernier s'est attelé à ma dédicace.

Il aurait été en droit de refuser, sa journée et ses obligations professionnelles étant terminées. Il aurait pu s'en débarrasser à la va-vite. Hé bien non. Il s'est enquis de qui j'étais et de ce qui me plaisait, afin de réaliser un dessin susceptible de me faire plaisir.

Que dire à ça, sinon mille fois mercis..

 

 

 

9. Si je pouvais lire la suite d’une bd ?

 

Pendant des lustres, je répondais Sasmira à cette question. Depuis que Vicomte a repris en main le destin de son héroïne, j'ai beaucoup moins d'attente. Mais quand même, j'aurais bien aimé connaître la suite d'Arzak l'arpenteur de Moebius.

 

 

 

 

 

Cette illustration est dans la collection de Boris

 

 

 

 

 

Voici enfin la réponse de Zibbhebu à une question imaginée par Bdmotion lors du précédent Si... si... si... :

 

Si vous étiez un auteur de BD, quel(s) projet(s) auriez-vous envie de réaliser ?

 

 

L'adaptation en bandes dessinées du roman A Selva (Forêt vierge) de Ferreira de Castro, paru en 1930 et remarquablement traduit par Blaise Cendrars.

L'histoire de ce jeune Portugais, contraint à l'exil au Brésil pour des motifs politiques et qui découvre la dure réalité des "seringueros", les ouvriers qui arpentaient les sentiers des plantations amazoniennes d'hévéas pour recueillir le caoutchouc, m'avait enthousiasmé lorsque je l'avais lue alors que j'avais une vingtaine d'années et j'ai à plusieurs reprises tenté de la dessiner.

Je n'irai pas montrer les planches que j'ai faites, elles ne sont franchement pas présentables, mais c'est un projet qui ne m'a jamais lâché et j'y reviens régulièrement. Alors si j'avais du talent, aussi bien pour le scénario que pour le dessin, voilà ce que je réaliserais.

 

 

Nous remercions Zibbhebu pour sa participation.

Rendez-vous le mois prochain !

2DGalleries

11 comments
To leave a comment on this article, please log in
boby
boby

Ton humilité et ton humour m’ont touché ! Bravo à toi :)

Posted on: 3/24/19, 8:54 AM
michael07
michael07

Toujours intéressant de découvrir les pensées des autres collectionneurs!!

Posted on: 2/25/19, 7:38 PM
TT
TT

Je partage tout à fait ta philosophie. Il n'y en a pas beaucoup qui oseraient mettre un dessinateur obscur et oublié en favori !

Posted on: 2/24/19, 11:26 AM
marcelinswitch
marcelinswitch

Une interview intéressante et foisonnante, à l'image de ta collection !

Posted on: 2/22/19, 11:22 AM
Boris
Boris

Jolie présentation, toute en humour, finesse, autodérision. Et c’est vrai, ta galerie est un vrai cabinet de curiosités, on y fait toujours d’étonnantes découvertes! Bravo!

Posted on: 2/21/19, 8:25 PM
fazo
fazo

Alors..1968 - 7ans marsien + 70 000 année lumière x Pi au carré = 157, 157 ans !! Eurêka ! Al a bien un age terrien, mais je pensais plus vu la connaissance débordante de ce cortex préfrontal... Bref, pour vous rendre la pareille, j'ai cherché la petite bête, et ce fut difficile dans cette confession des plus exquises mais je trouve tout de même que cela manque un peu de... rondeurs vénusiennes, part plutôt importante de vos tendances ^^ et donc de votre collection... L'amour de la croupe est passé sous le tapis, Donald !

Posted on: 2/21/19, 12:46 AM
MM58
MM58

Un grand moment de lecture et d'émotion. Merci !

Posted on: 2/20/19, 11:57 AM
BrunoPLZ
BrunoPLZ

Magnifique lecture, toujours passionnant de découvrir un peu plus les goûts et la grande érudition de nos confrères de 2DG.

Posted on: 2/19/19, 9:39 PM
SupHermann
SupHermann

Merci pour ce moment de partage et de passion

Posted on: 2/19/19, 7:59 PM
Difool
Difool

J'ai effacé par mégarde mon commentaire... Je le remets donc ! Très sympathique si si si, plein d'humour et d'autoderision !

Posted on: 2/19/19, 12:45 PM
TontonCalou
TontonCalou

Très intéressant et très chouette, merci !

Posted on: 2/19/19, 12:16 AM