In mariol  's collection
Triptyque en hommage à Boris Vian by Guillaume Sorel - Comic Strip
1036 

Triptyque en hommage à Boris Vian

Comic Strip
2000
Mixed Media
65 x 100 cm (25.59 x 39.37 in.)
Planche 1
Planches 2 et 3
Planche 4
Dans ses encadrements...

Description

Triptyque de Guillaume SOREL en hommage à Boris VIAN

Inscriptions

Les 3 pièces sont signées par G. SOREL et la centrale rend hommage à Boris VIAN avec l'insciption "A boris"

Comment

Violence, perversité, sadisme, alcool, meurtre… voilà ce que contiennent les livres controversés de Boris Vian parus sous le pseudonyme de Vernon Sullivan et c’est à cette facette de l’auteur que rend hommage Guillaume Sorel.

Première planche, nous découvrons un personnage collectionneur et épingleur de mouches, lisant en cachette des magazines féminins, nostalgique, enfantin et broyant du noir au point de se cacher pour voler et boire ses propres bouteilles de vin. Accentué par le rétrécissement successif de la taille des cases, nous le voyons s’enfoncer de case en case dans un état psychique de plus en plus marqué.
Tout est mis en scène pour nous amener vers cette double planche centrale pleine de folie et de monstruosité, avec laquelle la couleur rouge apparait et prend tout son sens pour illustrer tous les sujets si chers à Vernon Sullivan…
En découvrant la quatrième et dernière planche, nous apprenons finalement que toute cette folie n’est autre que sortie de l’imagination débordante d’un écrivain, attablé devant sa machine à écrire. Toutefois, ce soulagement n’est que de courte durée, une ambigüité persiste… l’écrivain ressemble à s’y méprendre au personnage "fictif", torturé et meurtrier des trois premières planches. Autre singularité, le revolver sur sa gauche et ces cases qui se rétrécissent pour finir de couleur rouge, de couleur sang probablement…

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un hommage particulièrement habité. Il ne laisse personne indifférent et aussi surprenant que cela puisse paraitre, toute le monde reste impressionné par sa taille, sa démesure et sa qualité graphique et narrative, au point de supplanter la monstruosité qui devrait s’en dégager… allez comprendre !
Comme quoi, il ne faut jamais s’arrêter sur une première impression…

Publication

  • Boris Vian
  • Vents D'ouest
  • Interior page

About Guillaume Sorel

Born in Cherbourg, Guillaume Sorel studied architecture before enrolling at the School of Applied Arts in Lyon in 1983, and at the Fine Arts school in Paris in 1985. From 1987, he made his first professional illustrations for the magazines Casus Belli and Scales, the fanzine Karpath and for roleplaying games by Oriflam and Descartes. He teamed up with Thomas Mosdi to create the Lovecraftian 'L'Île des Morts, his first comic series of which Vents d'Ouest published five books in the collection Gris Feu between 1991 and 1996. Sorel and Mosdi also cooperated on the oneshot album 'Mort à outrance' for Vents d'Ouest in 1995 and on the diptych 'Amnésia' for Le Téméraire in 1998-1999. Guillaume Sorel established himself as an allround author in 2000 with the publication of the vampire story 'Mother' by Casterman. Casterman also published his one-shot 'Mâle de Mer', a story in cooperation with Lætitia Villemin, in 2009, his adaptation of Laurent Seksik's novel 'Les Derniers Jours de Stefan Zweig' in 2012, and his second solo project 'Hôtel Particulier' in 2013. Besides a comic artists, Guillaume Sorel is also an illustrator for fantasy books. Text (c) Lambiek

Thematics


3 comments
To leave a comment on that piece, please log in
9emeart Génial en effet, c'est juste grandiose!
Jun 21, 2015, 7:18 PM
pajan Whaouh, comment suis-je passé à coté de cette pièce dans ta galerie! j'adore! pour avoir découvert jeune les écrits sulfureux Vernon Sullivan, Brisavion enfin bref le grand Boris, cet hommage de Sorel est génial!
May 21, 2015, 9:17 AM
fabcollection Superbe ! Merci pour la Description !
Jan 5, 2014, 7:00 PM