In Koikeski  's collection
Sorel - Les chemins du fantastique, Le miroir aux papillons by Guillaume Sorel - Illustration
288 

Sorel - Les chemins du fantastique, Le miroir aux papillons

Illustration
Acrylic
65 x 55 cm (25.59 x 21.65 in.)
Vue rapprochée 1
Vue rapprochée 2
Vue rapprochée 3

Description

"les chemins du fantastique, Le miroir aux papillons"

Comment

J'ai toujours aimé le travail de Guillaume (depuis Mens Magna). Il faut voir ses oeuvres en couleurs pour se rendre compte réellement du jeu de lumières. En changeant d'angle de vue, d'heures de la journée : l'éclat et l'impression sont différents.

J'ai acheté ma première planche couleurs de Sorel (Thyphaon) en même temps que mon premier crayonné de Loisel. Je trouve que c'est une auteur habité !
J'ai eu des illustrations, des couvertures, des planches NB,... J'ai dû revendre à certains moments et deux de mes anciennes pièces sont chez un très chouette collectionneur. J'ai des regrets depuis tellement longtemps de ne plus avoir une oeuvre de Guillaume...

Le hasard m'a permis de rencontrer Guillaume et sa compagne en décembre 2018. J'étais de passage dans la galerie qui allait l'exposer et j'ai pu discuté avec eux de tout, de rien et de son travail pendant presque 45 minutes (il était en avance).

J'ai eu la chance de pouvoir voir ses oeuvres et j'ai flashé sur celle-ci. Je l'ai mise sur le chevalet qui existe dans cette galerie. Je l'ai regardé de près, de loin, sur le côté,... J'ai demandé si on pouvait diminuer l'intensité de la lumière... L'éclat du regard différent selon l'angle et la luminosité, cette femme typique des oeuvres de Guillaume mais pas dénudée ... très sensuelle... Ces papillons, ce jeu de lumière...
et je suis reparti de la galerie avec un crayonné de Juillard... mais avec la photo de l'oeuvre...

Près à attendre la mise en ligne de l'expo... et là douche froide pour quelqu'un qui a acheté (et revendu) ses Sorel entre 500 et 1200 euros il y a plus de 10 ans... Hésitation... renoncement...
Pour moi l'un des 3 plus beau de l'expo... Ma pièce coup de coeur...
Pas raisonnable, déraisonnable... bon je me concentre sur ma réunion ... elle sera réservée à la fin de celle-ci... J'y retourne sur mon smartphone pendant la réunion... J'ouvre mon portable pour agrandir l'image... sans me faire capter... Le charme, ce je ne sais quoi qu'on ressent parfois quand on croise une femme qui va vous faire chavirer...
Je n'en peux plus le coeur a sa raison... le portefeuille fera avec... RESERVEE...
Confirmation elle est bien pour moi... Ouf soulagé... personne ne me l'a piquée... Restera l'avis de mes filles quand j'aurai récupéré la pièce... L'une trouve cela magnifique... L'autre non... tant pis elle a déjà sa Lauréline...
Une promesse que je me fais... Ne plus revendre du Sorel (sauf situation extrême).

About Guillaume Sorel

Born in Cherbourg, Guillaume Sorel studied architecture before enrolling at the School of Applied Arts in Lyon in 1983, and at the Fine Arts school in Paris in 1985. From 1987, he made his first professional illustrations for the magazines Casus Belli and Scales, the fanzine Karpath and for roleplaying games by Oriflam and Descartes. He teamed up with Thomas Mosdi to create the Lovecraftian 'L'Île des Morts, his first comic series of which Vents d'Ouest published five books in the collection Gris Feu between 1991 and 1996. Sorel and Mosdi also cooperated on the oneshot album 'Mort à outrance' for Vents d'Ouest in 1995 and on the diptych 'Amnésia' for Le Téméraire in 1998-1999. Guillaume Sorel established himself as an allround author in 2000 with the publication of the vampire story 'Mother' by Casterman. Casterman also published his one-shot 'Mâle de Mer', a story in cooperation with Lætitia Villemin, in 2009, his adaptation of Laurent Seksik's novel 'Les Derniers Jours de Stefan Zweig' in 2012, and his second solo project 'Hôtel Particulier' in 2013. Besides a comic artists, Guillaume Sorel is also an illustrator for fantasy books. Text (c) Lambiek

15 comments
To leave a comment on that piece, please log in
jule Très belle illustration. Je n’ai jamais compris pourquoi Sorel n’a pas toute la reconnaissance qu’il mérite. Malgré un talent immense.
Feb 12, 2020, 4:15 PM
Laerte Magic Sorel
Jan 10, 2020, 9:12 PM
MV9957 La demoiselle a t'elle des papillons devant les yeux, auquel cas elle doit consulter d'urgence, ou bien des papillons dans le ventre, auquel cas elle est amoureuse ? J'opte pour la seconde option, naturellement, mais connaissant le romantisme de Sorel, on peut se demander s'il n'y a pas un peu des deux. Magnifique en tout cas.
Dec 1, 2019, 11:16 AM
salome3544 Une très belle pièce accompagnée d'une histoire totalement habitée ... merci pour le partage de ce touchant témoignage ...
Mar 9, 2019, 8:51 PM
Waline Cette oeuvre est fascinante. Par la gestion de la lumière chère à l'auteur, la touche d'érotisme mêlée à l'effroi et le jeu des reflets qui renforce le malaise. Du grand art! Et le récit de l'acte d'achat parle je pense à bon nombre d'entre nous! Bravo. Reste à lui trouver un écrin à la hauteur.
Feb 19, 2019, 7:06 AM
BrunoPLZ Belle œuvre et belle histoire. Savoir être déraisonnable juste au moment où il le faut est la meilleure des réussites.
Feb 15, 2019, 8:50 PM
BrunoZZ Charmante demoiselle avec qui on aimerait effectivement bien papillonner ! Du Sorel comme j'aime ♥
Feb 14, 2019, 9:41 PM
voilivoila Quelle magnifique description pour cet achat qui vient du coeur !
Feb 10, 2019, 7:47 PM
DersouOuzala Un achat qui se comprend tout-à-fait ...
Feb 10, 2019, 3:11 PM
Barleycorn Une bien jolie pièce en effet !
Feb 10, 2019, 2:44 PM
astrum Sorel et son oeuvre. Cette pièce est un Chef d'oeuvre. Félicitations
Feb 10, 2019, 2:40 PM
DoctorFeelgood Pour avoir assisté à l’épreuve du chevalet et ressentir ton émotion si palpable; et bien que je fusse présent à l’expo avant même la mise en ligne j’aurai eu mauvaise conscience à te l’a « piquer ». (Entre fan de Guillaume on ne se jalouse pas). C’est tellement bon de te lire et de voir à quel point une oeuvre peux donner à ce point du bonheur à un collectionneur. Un big congrats pour ce Miroir aux Papillons (et non aux alouettes) et au fan de Sorel que j’ai toujours plaisir à croiser.
Feb 10, 2019, 10:57 AM
zyxon Bienvenue au club des amateurs de Sorel, il est passé maitre dans le rendu des scènes sombres et faire ressortir les détails qui attirent l'oeil.
Feb 10, 2019, 10:54 AM
mariol La plus belle de l’expo. Bravo pour cette très belle pièce !
Feb 10, 2019, 10:23 AM
michael07 Tres belle!Super content pour toi;) Et il est vrai que Sorel à son univers bien à lui et on s y plonge avec délectation.
Feb 10, 2019, 9:12 AM