Dans la collection de Arpagon 
1420 

Schuiten

Planche originale
2011
Encre de Chine

Description

Schuiten, planche 71 de l'album La douce
case-case: 40x60cm
Entièrement à l'encre de chine
achat 2016 entre privés.

Inscriptions / Signatures

signée

Commentaire

...et si la douce n’était pas celle qu’on croit ?

Planche onirique. Perdu en plein songe dans les tripes de la «douce « le vieux mécano aperçois dans la lumière une « douce »... enfin une autre... une nouvelle... une en chair et en os...

le genre de planche très graphique qui se suffit à elle même ou tout le monde peut y voir ce qu’il veut car on s’est tous retrouvé dans les méandres d’une passion infernale a en oublier le principal.

Coup de foudre donc pour cette planche très graphique, qui m’avait marqué à l’expo 2012 chez 9°art par sa puissance.

et oui ! Pour ma première Schuiten j’ai donc osé la planche sans architecture ou même dans ce cas sans locomotive..enfin presque… puisqu’on on est au plus profond de cette locomotive..dans ses rouages même…ne l’oublions pas.

La galerie Champaka en a fait une Impression encres pigmentaires tirée a 4 exemplaires avec la planche 38 et 43.

Publication

  • 12 La Douce
  • Casterman
  • 04/2012
  • 978-2-20304-102-8
  • Page 73

A propos de François Schuiten

François Schuiten né le 26 avril 1956 à Bruxelles, est un dessinateur de bande dessinée et scénographe belge. Rendu célèbre par son travail sur Les Cités obscures réalisé avec le scénariste Benoît Peeters, il a reçu le Grand prix de la ville d'Angoulême en 2002. Il fut élevé au rang de baron par le roi Albert II le 21 juillet 2002.François Schuiten a publié sa première histoire, intitulée Mutation, dans l’édition belge de Pilote, alors qu’il n’avait que 16 ans. Il a étudié à l’atelier bande dessinée de l’Institut Saint-Luc, animé par Claude Renard. En 1977-1980, il a collaboré aux trois volumes du 9ème Rêve d’où émergèrent les principaux artisans du renouveau de la bande dessinée belge. En collaboration avec son frère aîné Luc Schuiten, il publie ses premiers récits dans Métal hurlant à partir de 1977. Ils sont recueillis en 1981 dans l’album Carapaces.

21 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
DogMengo Planche hallucinante. Top!
25 janv. 2017 18:55
Bdborabora Belle Planche avec une Forte Composition entre L'Ombre et La Lumière .
25 oct. 2016 07:37
Zenitram très poétique !! bravo !
16 sept. 2016 16:16
Boris Une Douce sans la Douce, mais avec la fille -qui est d'ailleurs douce, en fait... Esthétiquement superbe!
13 juil. 2016 13:33
RA Pour l'avoir eu entre les mains....le format est impressionnant....que dire de plus.... le maître a encore été exceptionnel.....
12 juil. 2016 08:13
accomic Pas fan de cet album, mais cette planche est magnifique!
28 juin 2016 19:27
Mzee Très belle planche de Schuiten, félicitation !
24 juin 2016 15:10
rvp Schuiten à son meilleur !
24 juin 2016 13:20
Laerte And the light will overcome the darkness
24 juin 2016 09:31
tzynn Très jolie planche
24 juin 2016 08:51
buldbul magnifique !
24 juin 2016 07:45
BC Superbe, et un choix très intéressant...
24 juin 2016 07:39
fazo un exploit technique très intéressant, superbe avec un format généreux en plus ; )
23 juin 2016 23:29
tofdedion Mais quel travail sur l'encrage. Et toutes ces hachures!!! IMPRESSIONNANT.
23 juin 2016 22:14
9emeart Top canon! Superbe
23 juin 2016 21:34
ThierryStark Magnifique !!
23 juin 2016 20:27
gabju Une superbe noire et blanche de plus dans cette magnifique collection. Très beau Schuiten.
23 juin 2016 19:50
jfmal De l'art de la hachure selon Schuiten... J'aime beaucoup l'esthétique ce cette page!
23 juin 2016 18:46
TontonCalou Celle-là, elle est faite pour toi...la planche, hein ! ;-)
23 juin 2016 18:45
lagazelledetarou Dans cet album de Schuiten , il y a de nombreuses planches magnifiques et celle ci en est un exemple remarquable
23 juin 2016 18:40
salome3544 Douceur et noirceur, superbe Arp' !
23 juin 2016 18:28