In Spirou  's collection
Le Vieux Nick et Barbe Noire n° 5, « Les Mutinés de la Sémillante », planche 44, 1961. by Remacle - Comic Strip
637 

Le Vieux Nick et Barbe Noire n° 5, « Les Mutinés de la Sémillante », planche 44, 1961.

Comic Strip
1961
Ink
41 x 29 cm (16.14 x 11.42 in.)
Share
La couverture de l'album.
Spirou n° 1204.
La reliure Spirou n° 81.

Comment





Marcel REMACLE
: encre de chine pour la planche 44 du cinquième album du VIEUX NICK et BARBE NOIRE, Les Mutinés de la Sémillante, publiée dans le beau Journal de SPIROU n° 1204 du 11 mai 1961 (reliure SPIROU 81) puis en album aux Editions DUPUIS en 1962.


Les planches originales du VIEUX NICK ne sont pas rares sur le marché, mais celles de cette toute bonne période sont difficiles à dénicher, car farouchement conservées par les amateurs. Les collectionneurs avisés ne s’y trompent pas. Pièce issue d'une solide collection bruxelloise dont je remercie et salue amicalement le très sympathique propriétaire. ;-)


Un des meilleurs albums de la série, sinon le tout meilleur, aussi bien d'un point de vue graphique que narratif. Les albums antérieurs souffrent d'une trame et d'une narration trop chaotiques, avec des effets parfois mal employés, qui désorientent un peu le lecteur et hachent l'intrigue. Graphiquement, le dessinateur est ici à son apogée. Par exemple, les proportions de ses personnages sont d'une efficacité optimale : Marcel REMACLE semble avoir trouvé un parfait équilibre, et ses personnages s'en trouvent renforcés, plus humains, plus épais, plus crédibles - même si on reste dans le registre de la farce. Barbe-Noire est un concentré de noirceur, de nervosité et d'énergie négative, bien loin du grand dadais un peu niais et inoffensif qu'il deviendra au fil des ans : il est le digne pendant de Joe Dalton, pas encore celui du pitre et piètre Averell !


La première et la dernière planche d'un album sont toujours intéressantes, surtout lorsqu'y figurent, comme ici, les personnages-clefs de l'intrigue. Des esprits chagrins pourraient peut-être projeter dans les sentiments contradictoires qu'exprime Barbe-Noire ceux d'un collectionneur repenti, vis-à-vis des obsessionnels objets de ses convoitises. Vanitas vanitatum... La passion dévore, brûle, déchire, ronge, et les excès, parfois, font basculer de l'adoration au dégoût. Le Graal reste un leurre, seule compterait la Quête, mais que demeure-t-il du chemin parcouru, lorsque s'efface la dernière case et se tourne la dernière page ? Que reste-t-il du plaisir, du si précieux plaisir, sinon la part qu'on en a partagée ?


Publication

  • Les mutinés de la Sémillante
  • Dupuis
  • 01/1962
  • Page 46

Thematics


7 comments
To leave a comment on that piece, please log in

About Remacle

Marcel Remacle was one of the classic artists of Spirou magazine. When he was eighteen years old, he assumed the pseudonym Ted Smedley and published his first cartoons in the Belgian press (Le Moustique, Pourquoi Pas, En Marche, L'Âne Roux), while earning a living as a ladies' hairdresser. In 1956, he was employed by the publishing house Dupuis, where he began working at the art studios in Marcinelle. He created his first short story, 'Le Mousquetaire', and the series about a friendly flying dog called 'Bobosse' for magazine Risque-Tout. After the demise of Risque-Tout, he continued the adventures of Bobosse in the magazine Spirou. In 1958, Remacle created his most famous series, 'Vieux Nick', in Spirou. After a few episodes, this old sailor got company of the pirate 'Barbe Noir', who soon surpassed the main character in popularity. Remacle drew 'Vieux Nick et Barbe Noir' until his retirement in the early 1990s. In 1964, he also created the viking 'Hultrasson', of which Remacle drew three long stories, written by Maurice Tillieux, Vicq or Marcel Denis. 'Hultrasson' was later continued by Vittorio Leonardo. The side-character 'Sepadeffasson' was also featured in some spin-off gags scripted by Denis. Text (c) Lambiek