In Spirou  's collection
Génial Olivier, « Du Tac au tac », 1969. by Jacques Devos - Comic Strip
273 

Génial Olivier, « Du Tac au tac », 1969.

Comic Strip
1969
Ink
Détail.
Détail.
Spirou n° 779.

Description

(Pièce en collection depuis une vingtaine d'années, et que je n'ai pas pris le temps de présenter plus tôt sur ce site - merci de votre compréhension.)

Comment





Jacques DEVOS
: encre de chine pour la première planche d’un récit complet de 4 pages de Génial Olivier, Du tac au tac, publié dans le Journal de SPIROU n° 1779 du 18 mai 1972, puis en album chez DUPUIS, dans le premier album de la série, L'Ecole en Folie, 1974.


Génial Olivier apparaît en 1963 dans le mini-récit n° 177. Il faudra attendre 1969 pour qu'il accède aux pages de l'hebdomadaire. Du tac au tac est la seizième apparition du personnage en dehors des mini-récits, et cette planche a encore le graphisme arrondi des premiers pas de la série.


Une autre époque. Le climat scolaire était bien différent et plus respectueux des adultes transmettant le savoir. Les violences exercées au sein des établissements scolaires (par certains élèves, leurs parents, et trop de chefs d'établissements incompétents ou harceleurs) n'auraient jamais nécessité de libérer la parole via le mouvement #pasdevague #pasdevagues. Les blagounettes de Génial Olivier restaient virtuelles et bon-enfant. Au-delà des petites rebellions prétextes à autant de gags, le professeur M Rectitude était estimé et respecté, dans l'école comme en dehors. S'il bousculait gentiment le cadre scolaire et l'autorité dans un état d'esprit potache et souriant, ce héros possédait un savoir, une culture, de réelles connaissances scientifiques - comme son enseignant, du reste - et c'est ce qui lui permettait de se distinguer de ses camarades d'école, et de rivaliser avec les adultes. Nostalgie d'un temps révolu, à la lecture de ces gags... Ces créations artistiques qui peuvent sembler désuètes et sans grand intérêt sont aussi les témoins de leur époque, qui nous livrent de précieuses clefs de compréhension de la nôtre.


Publication

  • L'école en folie
  • Dupuis
  • 01/1974
  • Interior page

About Jacques Devos

After twenty years of repairing bikes in his father's company, Jacques Devos turned to making comics in 1961. He began his career with Spirou magazine as a writer of numerous "mini-books" for artists like De Gieter, Kiko and Salverius. He soon also worked for the normal pages of Spirou, creating series like 'Tim et Tom' (1962-1965) and 'Whamoka et Whikilowat' (1963-1968) with Louis Salvérius and 'Djinn' with Kiko (1964-1966). With Hubuc, he created the memoires of the Russian spy 'Victor Sébastopol' in 1962. By 1964 he continued the series on his own with irregular appearances throughout the 1960s, 1970s and 1980s. In addition to writing for other artists, Devos also did the artwork for some of his own mini-books, mainly those starring characters like 'Schwartzbrot' and 'Superherman'. Between 1969 and 1972, Devos produced several humorous and often absurd comics for Spirou, that appeared under the title 'Farfeluosités de Devos'. He is however best-known for 'Génial Olivier', a genius boy that was already introduced in a mini-book in 1963, but was a regular character in Spirou throughout the 1970s and 1980s. In general, the series dealt with the havoc that Olivier's many inventions caused in his classroom and school, as well as the resulting collisions with his his teacher, M. Rectitude. Devos drew this series, that was collected in 17 books by Dupuis, until his retirement

Thematics

  • #suit
  • #bowtie
  • #robots
  • #onomatopoeia

2 comments
To leave a comment on that piece, please log in
BrunoPLZ Excellent !
Oct 30, 2018, 10:13 PM
Kiki06 Génial ???
Oct 30, 2018, 12:18 PM