Dans la collection de Valerian 
619 

Bilal Crux Universalis diptyque

Planche originale
1975
Encre de Chine
45 x 70 cm (17,72 x 27,56 in.)
45 cm x 35 cm par planche

Description

Planche 1 et 2

Inscriptions / Signatures

Datée et signée

Commentaire

Publications :
Le diptyque présenté ici correspond au 2 premières planches de l’histoire en noir et blanc dont le titre, Crux Universalis, a donné son nom à une compilation de travaux d’Enki Bilal réalisés entre 1974 et 1981, principalement des couvertures et quelques histoires très courtes.
C’est avec cette histoire de 7 planches, datée de 1975, que l’on plonge dans le corps de ce recueil de réalisations de l’artiste. Le titre correspond au nom de l’ordre religieux auquel appartient le personnage principal de cette première histoire. Ce récit a fait l’objet également d’une prépublication dans le magazine « Métal Hurlant » n° 6 de 1976.
L’histoire :
Enki Bilal n’hésite pas à recourir à l’anachronisme en transposant dans le futur les réalités du passé, pour raconter de manière indirecte ce qui est contemporain.
Ainsi, ce personnage religieux, Goraan VIII, grand prêtre galactique, sorte de moine guerrier armé d’une épée, qu’il manie avec une volonté farouche. Enki Bilal pourrait s’inspirer ici de l’ordre religieux des templiers. Outre l’épée, le personnage porte également une bannière où figure une croix. Même si le reste de la tenue d’inspiration militaire est plus récente, et reflète peut-être l’influence de l’ex-bloc communiste dont l’univers de l’auteur porte tellement la trace. Ce personnage violent et halluciné se déplace dans un univers lunaire, accompagné d’un robot volant, représentant sa conscience, et lui permettant de communiquer avec les dieux…
Cette histoire est vraisemblablement une dénonciation de la montée de l'obscurantisme religieux, avec ce grand prêtre galactique décapitant à tour de bras des démons à son image. Ce qui semble assez bien traduire le message selon lequel nos propres démons sont avant tout en nous même… Le fondamentalisme religieux sera dénoncé à nouveau par Enki Bilal, dans Le sommeil du monstre, paru en 1998. Album qui décrit par anticipation l'effondrement des tours du World Trade Center.
Cette histoire préfigure ainsi plusieurs thèmes chers à l’auteur, qu’il s’emploiera à développer plus tard.
L’auteur :
Né d'une mère tchèque et catholique et d'un père bosniaque et musulman, Enki Bilal aborde souvent la religion sous l'angle du fondamentalisme. « L'obscurantisme que je mettais en scène dans « Le sommeil du monstre » était musulman - à cause des talibans -, mais je n'ai pas voulu charger une seule religion. D'abord, parce que l'islam est une religion qui vit sa crise d'adolescence, comme celle qu'a connue le christianisme il y a quelques siècles avec les croisades ou la Saint-Barthélemy. Elle est plus jeune, c'est tout. Ensuite, parce que, selon moi, dans le fondamentalisme, toutes les religions se rejoignent ». Origine de la citation : Le Point Culture 27/4/2006.
La technique :
Les planches de ce diptyque sont d’une qualité graphique remarquable ! Enki Bilal est dans la technique du modelé au trait, ombres et reliefs à la plume, proche de la gravure, qu'il utilisera pleinement jusqu’à l’album « Les phalanges de l’ordre noir ». Il s’investit ainsi totalement sur ces 2 planches, qui présentent une densité d’encrage impressionnante, et une multitude de hachures avec lesquelles il modèle les reliefs et donne de la profondeur à ses paysages.

Publication

  • Crux Universalis
  • Les Humanoïdes Associés
  • 01/1982
  • Page intérieure

A propos de Enki Bilal

Enes Bilal, dit Enki Bilal est un réalisateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée français. Enki Bilal est né le 7 octobre 1951 à Belgrade mais s'installe en France dès l'enfance. Très jeune, il collabore au journal Pilote en y publiant sa première histoire. En 1975, il croise la route du scénariste Pierre Christin. Très vite, les deux hommes s'associent pour réaliser une collection d'albums fantastiques (la Croisière des oubliés, le Vaisseau de Pierre, la Ville qui n'existait pas, la Phalange de l'Ordre noir...). Par la suite, il se lance seul dans la publication d'album (la Trilogie Nikopol, 1980-1992 ; la Femme piège, 1986) et travaille parallèlement sur les décors de la Vie est un roman (1983), film d'Alain Resnais. En 1989, il tourne lui-même le film Bunker Palace Hôtel avant de réaliser Immortel en 2004.

31 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
Flamby69 Phénoménal ce dyptique ! Bravo
1 déc. 2018 14:22
2dCHRIS Quel plaisir d'admirer ce travail ! très belles planches et merci du partage.
21 oct. 2018 11:35
EricB Deux planches exceptionnelles qui conjuguent lisibilité et un niveau de détails exceptionnel. Un impact visuel maximal.
19 oct. 2018 20:39
JD Crux Universalis est un livre mémorable, probablement le premier artbook de la BD consacré à Bilal, un choc visuel à l'époque. Dès 1982, Enki Bilal avait pressenti la menace des intégristes de tout poil, la prise du pouvoir en Iran et l'expérience afghane étaient les prémisses d'un nouvel ordre religieux et l'abandon du modèle démocratique. Et cette histoire anticipe ces mouvements. Sur le plan du dessin, ces planches correspondent à une apogée graphique du style hachurée typique de cette période. C'est magnifique ! Félicitations +++
16 oct. 2018 17:18
Mike Graphiquement ça en jette +++
15 oct. 2018 15:00
Arpagon Une merveille ça ! quand Bilal faisait de la BD c'était quand mème grandiose.
14 oct. 2018 09:56
RA Tu ne m'en as jamais parlé de celles ci. Pour le coup c'est du très grand Bilal. Félicitations.
13 oct. 2018 08:12
MARV Epoustouflant !
12 oct. 2018 22:44
salome3544 Merci du partage, et pour ces superbes scans en effet !
12 oct. 2018 22:36
PotdeNutella Superbe ! Merci pour les scans détaillés qui nous permettent d'apprécier ces magnifiques planches à leur juste valeur.
12 oct. 2018 21:54
charles20220 Pour l'éternité.😉
12 oct. 2018 21:43
9emeart Renversant, j’adore sans réserve! Un énorme bravo!
12 oct. 2018 21:40
Damcas Wow! C'est géant ce N&B !
12 oct. 2018 20:42
ThierryStark Ooohh oui c’est trop beau..!!
12 oct. 2018 20:38
jfmal L’influence de la déviation de Moebius se ressent fortement dans ce beau diptyque.
12 oct. 2018 20:35
misterA Super
12 oct. 2018 20:04
Mac Phénoménal. quelle double planche. merci du partage.
12 oct. 2018 19:46
Vakin Impressionnant, interpellant. Le phénomène Bilal dans toute sa splendeur, bravo!
12 oct. 2018 19:23
Boris Somptueux sur la forme, plein d'humour Métal sur le fond, superbe diptyque!
12 oct. 2018 19:09
X00999Bd BOUM.
12 oct. 2018 18:54
fabcollection La grande période Métal Hurlant ! On reconnaît directe la période. Pas besoin de datation au carbone14 !
12 oct. 2018 18:29
Xupak Super Classe , Très Beau Diptyque !!!!!!! , du Bilal N&B Comme J'aime...
12 oct. 2018 18:28
mesmadeleines Dyptique d’une qualité fantastiquement museable .
12 oct. 2018 18:27
mariol Top et top ! Superbe et superbe ! Bilal sans couleurs c’est aussi quelque-chose. Impressionnant
12 oct. 2018 18:25
valerian31 Tout simplement splendide ces hachurés sont superbes !
12 oct. 2018 18:22
pajan Ça c'est superbe! Bravo et encore bravo!
12 oct. 2018 18:22
Zibbhebu Outch !!! Magnifique
12 oct. 2018 18:16
MM60 2 pages incroyables !!!! Sincèrement , Bravo!!!!
12 oct. 2018 18:14
Difool Exceptionnel !!!
12 oct. 2018 18:07
michael07 IMPRESSIONNANT
12 oct. 2018 18:03
MorgnThorg Voilà du Bilal qui me parle! Magnifique!
12 oct. 2018 17:54