Dans la collection de MrMUM 
990 

1965 - Sibylline

Planche originale
1965
Encre de Chine

Commentaire

Prépublication dans le Journal Spirou n° 1404 du tout premier épisode de la saga. C'était le 11 mars 1965 !

C'est en 1964 que Raymond Macherot décidera de son transfert de l’écurie du Journal Tintin vers celle du Journal Spirou. Dans un premier temps , il s’y donnera à fond avec son Chaminou et le Khrompire , une histoire d’animaux civilisés confrontés à l’un des leurs qui se veut toujours carnivore et donc anthropophage ….

Franquin autant que beaucoup de lecteurs de l'époque lui signaleront qu’il exagère un peu avec ce scénario jugé trop noir !
C’est donc la mort dans l’âme qu’il reviendra à son monde des gentilles souris et autres rats des champs tel qu’il le développa longtemps avec Chlorophylle …et qu’il créa ainsi le monde de Sibylline devenant sa série phare dans les pages du journal Spirou jusqu’à la fin de sa carrière.

L'histoire de « Sibylline et la betterave » qui donnera son titre au tout premier album de la série édité en 1967 chez Dupuis est en réalité composé de trois épisodes imaginés pour cette souris râleuse. Mais c’est sans doute de loin le meilleur dans cette première période où Macherot trouvera son rythme en produisant ses épisodes sur une vingtaine de planches ; "je ne me sens à l'aise que dans de petites histoires" avouera-t-il plus tard !

Pour la petite histoire, le strip de la DS connut une première variante présentée ici : http://2dg.me/14c2

Publication

  • Sibylline et la betterave
  • Dupuis
  • 12/1979
  • 978-2-80010-228-3
  • Page intérieure

A propos de Raymond Macherot

Raymond Macherot est un auteur de bande dessinée belge. Teintée d'une poésie très personnelle, l'œuvre de Raymond Macherot exprime, à travers les métaphores animalières, une satire acérée de la société des hommes, dans un état d'esprit « écolo » avant la lettre. Toutefois, cette poésie n'exclut pas un réalisme cruel en ce qui concerne la condition animale, gouvernée par la quête de nourriture. C'est un thème récurrent dans l'œuvre de Macherot, qui met fréquemment en scène des carnivores désireux de dévorer d'autres personnages, en particulier dans les albums Les Croquillards, Le Furet gastronome ou Chaminou et le Khrompire.

7 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
salome3544 Cette planche fut longtemps sur mon mur, et je confirme que c'est du très beau Macherot !
11 févr. 2017 08:58
SupHermann Du beau Macherot. Paysages urbains, sens du découpage, texte, vraiment sympa
27 sept. 2016 19:22
renardeau J'en veux une toute pareille...beuh heu!
24 sept. 2016 06:34
Charlyd77 Toute notre enfance, la DS y compris...
8 nov. 2015 16:36
stephane Félicitations au chanceux qui vient de mettre la main sur ce petit bijou. On adore le Macherot campagnard mais il excelle aussi dans les planches plus urbaines !
2 nov. 2015 19:18
EricB Ah ce Pantoufle... 😀 Superbe planche.
2 nov. 2015 18:28
Spirou Pauvre chat ! Superbe planche. Et vivent les "petites histoires" ! ;-)
2 nov. 2015 15:18