In Fred17  's collection
Normandie Niemen / Maurice de Seynes by Pierre Le Goff - Comic Strip
798 

Normandie Niemen / Maurice de Seynes

Comic Strip
Ink
Yak 3

Description

La mort tragique de Maurice de Seynes et de Vladimir Bielozoub son mécanicien.

Certains des hommes du Normandie sont morts en plein ciel, fauchés au milieu d'un combat, d'autres ont sauté et ne furent jamais retrouvés, la mort était une compagne de chaque jour pour chacun de ces hommes. L'un d'entre eux à connu une mort ni plus ni moins tragique que ses camarades mais elle fut un événement marquant de la vie du Normandie et est sans doute la plus belle preuve de la fraternité née entre français et russes du Normandie-Niemen..

Extrait de l' hommage du site cieldegloire.com au capitaine Maurice De SEYNES

Comment

Le récit ci dessous de l'événement est celui fait par le Colonel Ingénieur Sergei D. Agavélian alors Capitaine Mécanicien au Normandie Niémen.

Le 15 Juillet 1944 au moment crucial de l'opération de Biélorussie notre régiment quitta Doubrovka (Smolensk). L'une après l'autre les escadrilles avaient décollé en direction de Mikountani en Lituanie. Chaque pilote avait pris à bord, dans l'étroit compartiment à bagages aménagé derrière le siège , son mécanicien pour qu'il puissent ,dés l'arrivée, préparer les avions au combat. Environ 20 minutes après le décollage , le Capitaine Maurice de Seynes annonça à la radio qu'il avait une fuite d'essence et qu'il faisait demi-tour.
Delfino lui indiqua que le terrain était dégagé et qu'il pouvait se poser aussitôt. De Seynes fit plusieurs tentatives pour se poser ,sans succès, probablement que l'essence avait recouvert son pare-brise. Quand nous comprîmes que de Seynes ne pourrait pas se poser, nous l'annonçâmes au commandant de la 1ere Armée Aérienne, qui donna l'ordre d'abandonner l'avion.

Surmontant son émotion Delfino prit le micro et dit:

- Maurice, le commandant te donne l'ordre d'abandonner l'avion.

Nous étions tous figés, attendant l'apparition de la coupole blanche du parachute. L'un des pilotes soupira:

- Moi je ne quitterai pas l'avion. Il a l'adjudant-chef Bielozoub avec lui qui n'a pas de parachute.
- Moi non plus dit un autre pilote.
- Moi non plus je ne sauterai pas dit un autre encore.

Maurice fit encore deux tentatives d'atterrissage dans les marais sans y parvenir, monta à 800m et se mit en palier. Nous pensions qu'il allait tout de même sauter.

- Agavelian tu représentes le commandement soviétique ici me dit Delfino en me tendant le micro, donne lui l'ordre toi même.

Je pris le micro et dit:

- Maurice, c'est un ordre Saute !! Il n'y à pas d'autre solution.

Pétrifiés nous attendions le dénouement. Quand l'avion s'écrasa au sol , tout prés, nous nous précipitâmes. Le choc avait projeté Maurice de Seynes et Vladimir Bielozoub hors de l'avion. Ils gisaient tous les deux sur l'herbe verte. Nous les avons couchés dans la même tombe et, en silence nous sommes revenus à nos avions. Tout en volant vers l'ouest, nos cœurs saignaient en pensant à ce que nous venions de vivre et nous n'arrivions pas à nous en remettre.

Serge Agavelian

Extrait de l' hommage du site cieldegloire.com au capitaine Maurice De SEYNES

About Pierre Le Goff

Pierre Le Goff began his professional comics career at the S.F.P.I. in 1949. For this publisher, he cooperated on magazines like Zorro, Clan, Héros Magazine, Zorro Magazine and Red Sheriff. He often signed his work for these periodicals Pierre Brisson. From 1954 Le Goff also worked for other periodicals, like Spirou (several 'Belles Histoires de l'Oncle Paul'), Caméra 34 (an episode of 'Bob Mallard'), Pistolin (the series 'Garnerin' with Jean-Michel Charlier) and Avant-Garde (illustrations for Ray Bradbury stories). For the S.E.G. group, he cooperated on Sans Peur ('L'Expédition du Ri-kiki', 'On a volé un Scaphandrier') and the collection À Travers le Monde' (Chasseurs d'Araignées', 'Bob Flash'). In de second half of the 1950s, he was present in Hurrah! and L'Intrépide with several short stories, and also contributed to Lisette and La Semaine de Suzette. Between 1957 and 1961 he cooperated with Pierre Le Guen on 'Tomic' in Téméraire (Ed. Artima). From 1958 to 1963 he illustrated several short stories for Vaillant with Roger Lécureux. With this scenarist he also made the series 'Captain James' in Totem, which was originally drawn by Lucien Nortier. In the 1960s Le Goff was mostly active for magazines like Télé Jeunes ('Dan Panther', 'Gavroche') and Francs-Jeux, as well as dailies like Paris-Jour and Libération. Text (c) Lambiek

Thematics


1 comment
To leave a comment on that piece, please log in
Kiki06 Très bel ensemble !
Mar 8, 2020, 4:11 PM