In Carbonnieux  's collection
1979 - Bran Ruz by Claude Auclair, Alain Deschamps - Comic Strip
1409 

1979 - Bran Ruz

Comic Strip
1979
Ink
53 x 40 cm (20.87 x 15.75 in.)
Une scène "arpagonesque" :)
décadence avec les remparts de la ville d'YS en toile de fond !
Hd
Un fameux travail sur les étoffes
Publication dans (A suivre)
Les deux pages suivantes dans (A suivre)
Le sommaire du (A suivre) 24
La page d'ouverture du chapitre 6 dans le journal

Description

Planche 72 du 6ème chapitre de cet album qui en comporte 14 au total pour 158 pages

Comment

Publication dans (A suivre) n°24 de janvier 1980.

Planche grand format de 53 x 40 cm.

Cette histoire, sur laquelle Auclair travailla pendant cinq ans, fut publiée dès le premier n° paru en février 1978 de ce magazine qui donna ses lettres de noblesse aux longs récits en noir et blanc.
La mise en chantier de ses 14 chapitres qui rythmeront le récit de 158 pages entre 1978 et 1981 se fera en trois "saisons" espacées, à savoir dans les n° 1 à 3, 22 à 26 et 35 à 40.

S'il ne se trouve sans doute même plus en librairie, c'est pourtant graphiquement une claque pour certains passages qui n'ont rien à envier aux autres classiques publiés à la même époque dans (A suivre) !
Les scènes nocturnes, de pluie ou de mer déchainée sont parmi les meilleures.


Le Corbeau Rouge, Bran Ruz, est un enfant abandonné. Sa chevelure rousse est signe de malédiction en ces temps reculés et il apprend à survivre seul dans la lande à l'ombre de la majestueuse cité d'Is plantée au milieu des eaux et gouvernée par Gradlon.
Nous sommes dans le IVème siècle après JC, et le vice s'est emparé depuis longtemps de cette ville qui gouverne la région par la terreur et l'injustice. Inceste royal, corruption généralisée, luttes intestines pour s'approcher du pouvoir, prêtres fanatisés par leur devoir d'évangéliser et purifier les agissements de tous, un roi affaibli et borderline... Une véritable société décadente dépeinte par un Auclair qui en avait animé jusque là une autre dans les pages du Journal Tintin, à savoir celle des temps post-atomiques de son Simon du Fleuve.

A propos du scénariste, notons que ce dernier venait du milieu cinématographique (il fut, entre autres, l’assistant-réalisateur de François Truffaut sur « Les Quatre cents coups »). Son nom est souvent évoqué dans le milieu du 9ème Art car il avait intenté un procès à Claude Auclair revendiquant le fait qu'il était autant propriétaire des planches Bran Ruz que le dessinateur, et il finit par faire jurisprudence en la matière en ralliant la justice à sa cause !

Publication

  • Bran Ruz
  • Casterman
  • 07/1981
  • Interior page

About Claude Auclair

Claude Auclair was one of the most notable realistic French comic authors from the 1960s and 1970s, best known for his comics with science fiction and post-apocalyptic themes. He was born in La Barre-de-Monts in the Vendée, a province south of Brittany. He settled in Nantes in 1953, where he studied Fine Arts. He worked as a theater decorator until 1967, and then traveled around the Méditerranée. Auclair started out as an illustrator for science fiction publications by Éditions OPTA, such as Galaxie-Bis and Fiction. He published his first comic story in Phénix in 1968. He was pushed by fellow artists Moebius and Philippe Druillet to begin an association with Pilote magazine in 1970. He initially drew several short stories, and eventually started the post-apocalyptic 'Jason Muller' series. When editor-in-chief René Goscinny cancelled this series, Auclair moved over to Record, where he created 'Catriona McKilligan', an historical series about the Scottish revolt, with textwriter Jacques Acar. While still working for Pilote, Auclair had his first publications in Tintin, such as the western 'La Saga du Grizzly' and 'Les Naufragés d'Arroyoka' with Greg. For Tintin, he also made his most famous series, 'Simon du Fleuve', in 1973, for which he did both text and artwork. Text (c) Lambiek

8 comments
To leave a comment on that piece, please log in
Mzee Une des plus belles Auclair que j'ai vue passer
Jan 6, 2018, 4:52 PM
BC C'est amusant comme Jfmal et avant de lire son commentaire, j'ai pensé à Rosinski. Plus par la composition que par le trait, dans les seconde et dernière cases notamment. Elle est belle cette planche en tous les cas.
Jan 5, 2018, 7:57 PM
TontonCalou Quand on vous dit qu'il est encore possible d'acquérir de superbes originaux sans y laisser un bras...CQFD
Jan 5, 2018, 11:45 AM
Busch Jolie planche!
Jan 5, 2018, 11:28 AM
Arpagon je ne connais pas du tout mais cela ne m'empêche pas de dire que c'est très bien fait ça ! quelle ambiance !
Jan 5, 2018, 10:53 AM
SupHermann Superbe planche, et oui il mérite aussi d’être montré
Jan 5, 2018, 10:43 AM
DersouOuzala On ne peut qu'apprécier ce genre de planche ... !
Jan 5, 2018, 10:04 AM
jfmal Je trouve qu'il y a parfois du Rosinski dans le trait d'Auclair.
Jan 5, 2018, 9:53 AM