Dans la collection de Carbonnieux 
756 

1993 - Le Cahier Bleu

Planche originale
1993
Aquarelle
Encre de Chine et aquarelle sur papier
37.5 x 27.5 cm (14.76 x 10.83 in.)

Description

Le Cahier Bleu, planche 21 en trois strips et dernière du premier chapitre. Publication chez Casterman en 1994.

Inscriptions / Signatures

signée

Commentaire

« Le Cahier Bleu est un événement important pour moi puisque je me suis prouvé que je n’étais pas qu’un ‘’dessinateur-de-bande-dessinée-historique’’ et que j’étais capable d’écrire un scénario.
Je lui dois aussi un Alph’art du meilleur album, d’autres prix en Belgique et Suisse, un certain nombre de lectrices supplémentaires et sans doute le grand prix d’Angoulême puisqu’il a fait auteur à part entière un dessinateur qui avait jusque-là toujours travaillé avec des scénaristes.
Mais ces prix, ce succès d’estime et public, s’ils ont fait grand bien à mon égo, ne m’ont pas définitivement convaincu de ne travailler qu’avec moi-même tant la réalisation graphique du scénario, conçu, lui, et écrit dans le bonheur, a été pénible dans la mesure où j’avais l’impression de refaire le travail une deuxième fois. Malgré tout, ‘’Le Cahier Bleu’’ reste un événement important pour moi »
. (Interview d’André Juillard dans « Entracte », p.242, © DM, 2006)

"Racontée linéairement, cette histoire n'avait pas grand intérêt. C'est une histoire bateau...il fallait donc trouver un biais pour aborder cela de façon originale. J'avais à l'esprit une lecture de Robe-Grillet, La Maison de Rendez-vous, je crois, je n'en ai que de vagues souvenirs, mails il s'agissait d'une même histoire racontée par plusieurs personnes. De là vient mon idée de la construction du Cahier Bleu.
" (Interview de l'auteur dans "Une Monographie" chez Mosquito, 1996)


La prépublication du récit dans les n°191-192-193 du magazine (A Suivre) à partir de décembre 1993 oubliera cette planche 21 ! "Je me demande comment on a pu comprendre l'histoire après !" (dixit Juillard dans "Une Monographie" chez Mosquito, p.60, 1996)
62 planches couleurs structurées en trois chapitres de la façon suivante : planches 1 à 21, 22 à 42 et 43 à 62.

L’originalité de son découpage en fera l’œuvre la plus emblématique d’André Juillard. Le dispositif narratif retenu par le scénariste-dessinateur est inspiré par la narration parallèle qui propose aux lecteurs de découvrir une romance selon trois points de vue différents qui se dévoilent sur trois chapitres. Cette astuce permet de créer le suspense tout en ne dévoilant les éléments de l’intrigue qu’au compte-goutte.

Cette planche 21, en plus d’être belle et de présenter deux des quatre personnages principaux du récit (Louise Lemoine et Victor Sanchez), relève pour moi d'un intérêt tout particulier pour différentes raisons :

 Louise, avec qui le lecteur débute le récit, va clore ce premier chapitre en découvrant le fameux Cahier Bleu. L'éditeur ira jusqu'à éditer un fac-similé de ce cahier glissé dans une enveloppe identique à destination de la presse de l'époque !
 La qualité de sa narration essentiellement graphique puisqu’il n’y a qu’un seul phylactère avec texte. Elle rejoint en cela la planche 1 d’ouverture aussi « silencieuse » ! Juillard se contente dans les deux cas de jouer des ?, ?!! ou bien encore de simples notes de musique. Tout est fait pour concentrer l’attention des lecteurs et lectrices sur LE cahier ! C’est lui qui joue le premier rôle. Juillard nous le présente, et ensuite : rideau ; suite au prochain épisode.…
 Tous les petits détails qui donnent le sel lors des relectures, et en particulier pour la seconde case avec les noms, partiels, sur les boîtes aux lettres. Juillard remercie en clin d'œil discret une série de personnes dont certaines l'aidèrent en cours de réalisation de son récit : Daniel Patte, un de ses grands amis journaliste ; Baru qui a relu le scénario ; Cestac ; Marini ? Fernandez ? Hulet ?...
 Et enfin après les avoirs cherchées, je ne trouve que 11 planches sur les 62 où apparait ce fameux cahier bleu, qui reste un peu à cette histoire ce que la marque jaune était au récit bien connu d’Edgar P. Jacobs…

Pour les amateurs de PHO, je terminerai en précisant que cette planche m’avait été promise par son pénultième propriétaire bruxellois, un jeune collectionneur certes sympathique mais qui n’avait aucune parole. Dix ans plus tard son apparition sur 2DG me permet d’identifié celui qui avait eu la chance de la lui acheter. Et comme il était à la veille de s’en séparer pour élaguer sa collection, c’était comme si le facteur sonnait une deuxième fois !!!

Publications

  • Le cahier bleu
  • Casterman
  • 08/1994
  • 978-2-20338-867-3
  • Page intérieure
  • Le cahier bleu
  • Casterman
  • 03/2003
  • 978-2-20339-103-1
  • Quatrième de couverture

25 commentaires
Pour laisser un commentaire sur cette œuvre, veuillez vous connecter
SupHermann J'avais loupé ce petit ovni. Bravo
12 mars 2017 09:49
janvier ...Et bien merci au facteur dans les deux sens du terme. Bravo pour cette perle!
20 févr. 2017 18:56
RA Rapide et efficace Carbo, comme a son habitude... pas le temps de tirer....qu'il a deja acheté la planche.
6 févr. 2017 11:35
DanielSansespace Jolie planche avec un strip Jacobsien en prime, mais je doute de la référence à Marini qui était encore débutant à cette époque... Sinon le cahier bleu est évidemment une des mes bd préférées... Donc bravo pour avoir le bon goût de ce choix.
6 févr. 2017 00:05
stephane Bien joué elle est superbe !
5 févr. 2017 20:13
occultis The inclusion of the journal makes this page very special indeed.
5 févr. 2017 19:21
jfmal Rien à dire, cette Chier Bleu n'est pas à cahier... Ou plutôt l'inverse!
5 févr. 2017 19:08
Sam06 Bien joué, encore une fois! Elle est superbe!
5 févr. 2017 18:48
jfmal En voilà une belle entrée en matière. Bravo et vivement la suite, Théodore!
1 févr. 2017 19:10
janvier Très belle mise en abîme pour cette superbe planche. Bravo!
1 févr. 2017 19:03
salome3544 Très belle planche, avec la belle astuce du journal ... moment clé
1 févr. 2017 18:07
tzynn Je ne suis pas le plus fan du cahier bleu, mais cette planche est vraiment très jolie
1 févr. 2017 14:45
lsu38 raaaahhhh, lovely ! on ne s'en lasse pas d'une planche de cette qualité
1 févr. 2017 13:07
JD Au delà du moment important pour le récit, c'est la composition de la planche qui magnifique, une maitrise parfaite de son art ! Merci pour le partage !
1 févr. 2017 10:07
RA Que dire....un moment important de ce beau récit....
1 févr. 2017 09:13
MM60 J aime beaucoup cette planche du cahier bleu. Bravo
1 févr. 2017 08:59
stephane Une cahier bleu avec LE cahier bleu... Superbe !
1 févr. 2017 08:09
Pirate Une planche marquante d'un album particulièrement touchant.
1 févr. 2017 07:26
michael07 Beau découpage, peu de textes. Très belle planche
1 févr. 2017 07:00
Difool Voila une belle entrée en matière sur 2DG ! Très belle planche pour tout amateur de Juillard !
1 févr. 2017 06:50
mariol Je ne suis pas super fan de Juillard, mais là je dis banco. Le Cahier Bleu... Composition... Intrigue... Plein de mots en tête ! Et cette date... Tout est fait pour dire : vraiment superbe et merci du partage !
1 févr. 2017 06:28
Koikeski Et tout commença pour moi dans ma recherche d'originaux ! Très belle planche
1 févr. 2017 06:23
macama J'aime beaucoup cette planche désirable ...
31 janv. 2017 23:44
BrunoPLZ Merveilleux souvenir de lecture, dessins de toute beauté, le cahier bleu ne cesse pas de m'émerveiller...
31 janv. 2017 23:15
MisterPyle Quel ravissement que de voir apparaître par ci par là des planches de premier choix de notre grand artiste André Juillard. Merci
31 janv. 2017 23:07